Accueil |Sports |

ELIMINATOIRES CAN-2019 (U23):GUINÉE ÉQUATORIALE - ALGÉRIE, AUJOURD'HUI À 18H

Pleine concentration chez les Algériens

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'heure de vérité pour les VertsL'heure de vérité pour les Verts

Pour cette double confrontation, l'entraîneur des Verts a fait appel à 23 joueurs, dont un évoluant à l'étranger, en l'occurrence Farid El Mellali, pensionnaire de Angers (Ligue 1 française).

La sélection nationale algérienne des U23 aura à en découdre, aujourd'hui, avec son homologue équato-guinéenne à partir de 18h à Malabo, au match-aller du deuxième tour aller des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2019) de la catégorie. Ce tournoi continental, faut-il le rappeler, est qualificatif pour les jeux Olympiques de Tokyo de l'année prochaine. Les Verts, conduits par le Français Ludovic Battelli, également directeur des Equipes nationales (DEN), se trouvent depuis mercredi à Malabo et sont pleinement concentrés sur leur sujet. Ils savent que leur mission ne sera pas une sinécure, mais feront de leur mieux afin de revenir avec un résultat probant avant le match-retour prévu mardi prochain à partir de 17h au stade du 5-Juillet. Outre le résultat, qui sera d'une grande importance, les joueurs veulent convaincre leur nouvel entraîneur, dans l'optique de figurer, en cas de qualification, dans la liste de ceux qui seront retenus pour la CAN. Il s'agira, donc, d'un match à plusieurs enjeux pour les coéquipiers de Youcef Bechou. Sur les lieux, les joueurs ont été mis dans de très bonnes conditions, puisque tout a été préparé par la Fédération algérienne de football (FAF) bien avant, et où rien n'a été laissé au hasard. Batelli et ses joueurs ne manquant de rien et nauront, ainsi, qu'à rendre la pareille sur le terrain face à un adversaire très accrocheur. Pour cette double-confrontation, l'entraîneur des Verts a fait appel à 23 joueurs, dont un évoluant à l'étranger, en l'occurrence Farid El Mellali, pensionnaire de Angers (Ligue 1 française). Ce match sera dirigé par un trio arbitral nigérien sous la conduite de Abdoulaye Rhissa Al Mustapha, assisté de ses deux compatriotes, Abdul Aziz Yacouba et Sadissou Idi. La manche retour, elle, a été confiée à un trio béninois composé de Djindo Louis Houngnandane, Gbemassiandan Narcisse Kouton et Koudogbo Augustin Kougbemede. Il est à rappeler, enfin, que la phase finale de la CAN-2019 des U23 aura lieu en Egypte du 8 au 22 novembre prochain.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha