Accueil |Sports |

TRÈS FAIBLE ENGOUEMENT POUR LE MATCH ALGÉRIE - GAMBIE

Les supporters ont boudé les Verts

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Un appui qui a manqué aux VertsUn appui qui a manqué aux Verts

Les supporters de l'Equipe nationale algérienne de football ont boudé le match contre la Gambie, hier soir, où une très faible affluence a été remarquée dans les gradins du stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Il n'y a eu aucun engouement pour ce match, comptant pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN-2019 en Egypte. Selon les appels lancés sur les réseaux sociaux, cela en sera de même pour le match amical face à la Tunisie, mardi prochain, sur ce même stade. Mais selon certaines informations en notre possession, cela n'a pas pour autant affecté les joueurs de l'EN, ni même le staff technique, qui s'y attendaient. D'ailleurs, avant le match, et en effectuant une visite du stade en compagnie de nombreux responsables, dont les membres de la FAF, jeudi dernier, le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya, Djaâfar Naâr, a fait savoir: «Sur les 22 000 billets mis en vente depuis mercredi, 150 seulement ont été écoulés.» Quelques heures plus tard, d'autres billets ont été vendus, certes, mais les derniers chiffres annoncent que le nombre n'a pas dépassé 1 000 unités. Beaucoup de spéculation alimente les réponses à la question de savoir pourquoi une telle attitude des supporters. Mais, faute de véritable «sondage» où il n'y a même pas un cadre juridique dans notre pays, on retiendrait deux explications, qui, à nos eux, peuvent justifier cette absence des supporters dans les travées du stade de Blida. Il y a d'abord le cadre sportif où on estime que cette faible affluence s'explique par le fait que les Verts ont déjà en poche leur billet pour la CAN-2019 et que ce match n'est qu'«une simple formalité». D'ailleurs le sélectionneur des Verts, lui-même, a indiqué que «c'est la meilleure opportunité pour effectuer une revue de l'effectif avant de trancher, après le match amical contre la Tunisie, concernant la liste des joueurs devant participer au tournoi continental. La deuxième explication de ce manque d'engouement du public des Verts pour le match d'hier est le résultat des campagnes de boycott du match «Khelouh_Faregh» (laissez le vide), lancées via les réseaux sociaux, qui appellent à participer aux marches pacifiques, pour un changement politique dans le pays. Bien que pour cette deuxième explication, il y a lieu de faire remarquer que dans la pratique, les avis des citoyens concernés sont partagés entre «partisans» et «opposants» à ce boycott. Entre-temps, le staff technique est préoccupé, surtout, par sa revue d'effectif pour dégager les joueurs qui représenteront l'Algérie à la CAN-2019 et ensuite pour les joueurs, qui doivent arracher leur place. Et on pense surtout aux nouveaux venus à savoir: Victor Lekhal (Le Havre/ France), ainsi que du trio du Paradou AC (Ligue 1/ Algérie): Zakaria Naïdji, Hicham Boudaoui, et Haïthem Loucif. Ceci, sans oublier Gaya Merbah du NA Hussein-Dey, appelé à la rescousse après la blessure de Mustapha Zeghba. Et justement, ces joueurs pourront bien jouer sans cette peur de mal faire, devant le public. Avec un public clairsemé et en très petit nombre, les joueurs n'auraient aucune pression pour bien s'exprimer sur le terrain devant les yeux du sélectionneur avec une seule idée dans la tête: «Arracher une place parmi les 23 joueurs devant représenter le pays en Egypte lors de la CAN19 qui se déroulera en présence de 24 nations du 21 juin au 19 juillet prochain.»

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha