Accueil |Sports |

APRÈS L'ÉLIMINATION DU NAHD EN COUPE DE LA CAF ET EN COUPE D'ALGÉRIE

Ighil sur un siège éjectable

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une séparation imminenteUne séparation imminente

Les dirigeants débattent sérieusement sur l'avenir du staff technique et l'éventualité de se séparer de Ighil, qui, de par les avis unanimes, a échoué dans sa mission.

Le vent du changement semble désormais souffler sur la maison du NA Hussein-Dey. L'élimination de l'équipe en quarts de finale de la coupe d'Algérie face au CR Belouizdad jeudi dernier (1-0 à l'aller, 1-3 au retour) ne risque pas de passer sans laisser des séquelles. Un homme se trouve sur la sellette dans cette conjoncture, à savoir l'entraîneur en chef, Meziane Ighil. Déjà que ce dernier ne faisait pas l'unanimité depuis son installation, et voilà que ça se corse pour lui après le revers subi en coupe d'Algérie. En interne, les dirigeants débattent sérieusement sur l'avenir du staff technique et l'éventualité de se séparer de Ighil, qui, de par les avis unanimes, n'a pas réussi dans sa mission, avec des décisions souvent incompréhensibles et qui ont fini par se répercuter négativement sur l'équipe. Ses relations avec certains joueurs ne sont pas aussi en bons termes ce qui rend l'atmosphère invivable au sein du groupe. Après l'élimination en phase des poules de la Coupe de la CAF, des voix s'étaient élevées au sein de la direction pour demander un départ de Ighil, mais «les décideurs» ont reporté toute décision jusqu'au match face au CRB. Cela pour ne pas déstabiliser le groupe, qui n'en manquait déjà pas, et éviter de le mettre sous pression à quelques encablures d'une confrontation décisive. Au final, rien n'a changé et le coach a brillé par des choix techniques et tactiques qui ont laissé pantois. Ce mardi, le NAHD reprendra avec les rencontres de championnat, où il recevra au stade du 20-Août le MC Alger pour le compte de la 25e journée. Une rencontre des plus ardues face à un adversaire qui retrouve ses esprits. Elle devrait être la dernière pour Ighil à la tête de la barre technique, et ce, quel que soit le résultat final. L'intérim sera confié, une fois de plus, par Mohamed Lacète, jusqu'à la fin de la saison en cours, lui qui a déjà assuré ce rôle, et avec brio, après le départ de Billel Dziri. Tout le monde s'accordait à dire, à l'époque, qu'il fallait maintenir Lacète et ne pas ramener un autre entraîneur, mais force était de constater que le concerné ne pouvait continuer au vu de la grande pression qu'il subissait de la part de proches de la direction. Maintenant, c'est le retour à la case départ pour une équipe qui sort une fois de plus les mains vides. Ce ménage, dit-on, ne devrait pas concerner seulement le staff technique, puisque même l'effectif sera dégraissé. Les deux premiers joueurs à se voir montrer la porte de sortie seront, sans nul doute, les nouvelles recrues hivernales, Billel Bousmaha et le Camerounais Landry Ntankeu. Deux joueurs qui, depuis leur arrivée, ne sont que l'ombre d'eux-mêmes confirmant qu'il s'agit d'«une erreur de casting».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha