Accueil |Sports |

AUTEUR D'UN DOUBLÉ FACE AU BAYER LEVERKUSEN

Le clin d'oeil de Belfodil à Belmadi

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Belfodil privé d'un triplé historiqueBelfodil privé d'un triplé historique

Avec cette performance, il atteint la barre des 11 buts cette saison et devient le deuxième meilleur buteur algérien évoluant à l'étranger, loin (très loin même) derrière Baghdad Bounedjah (35 buts).

A l'approche de la phase finale de la CAN-2019 en Egypte, le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi apporte ses dernières retouches avant de dévoiler la liste finale des joueurs retenus. Des soucis, il en a certainement, en raison de la forme qu'affichent certains joueurs et la blessure d'autres. Entre temps, il ne manque pas de solutions pour combler d'éventuelles défections. Et voilà qu'un clin d'oeil vient de lui être fait à partir d'Allemagne, de la part de l'attaquant de Hoffenheim, Ishak Belfodil. Non retenu pour le dernier stage et les deux matchs face à la Gambie (1-1) et la Tunisie (1-0), le joueur formé à l'O Lyon a frappé fort, vendredi soir, lors de la réception du Bayer Leverkusen, en contribuant largement à la victoire des siens (4-1), étant auteur d'un doublé et une passe décisive. Belfodil s'est mis en évidence dès la 10' en ouvrant le score, avant d'ajouter un second but à la 60' pour le (3-1) de son équipe. Kramaric a volé le triplé à l'Algérien à la 78' en effleurant le ballon dans les buts après un tir de ce dernier. 10 minutes plus tard, Belfodil, «homme du match», cède sa place à Bicakcic et quitte le terrain sous les «vivas» des supporters. Avec cette performance, l'attaquant des Verts atteint la barre des 11 buts cette saison et devient le deuxième meilleur buteur algérien évoluant à l'étranger, loin (très loin même) derrière Baghdad Bounedjah, auteur de 35 réalisations avec Al-Sadd. Il refuse, ainsi, d'abdiquer et continue de cravacher dur pour être parmi les heureux retenus pour le tournoi continental en Egypte. A l'heure d'établir la liste des 23, donc, Belmadi aura l'embarras du choix en pointe de l'attaque, avec la présence de Bounedjah, Belfodil, Naïdji et Darfalou. Des trois derniers, deux seront retenus au final. Slimani, quant à lui, n'a que très peu de chances d'être retenu, étant donné qu'il ne joue désormais plus avec Fenerbahçe. Ayant rejoint en 2015 le championnat émirati, en s'engageant avec Beni Yas, Belfodil a vite mis fin à cette aventure «irréfléchie», en revenant en Europe pour endosser le maillot du Standard de Liège, puis le Werder Brême et dernièrement celui de Hoffenheim, où il a retrouvé la plénitude de ses moyens.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha