Accueil |Sports |

USM BEL-ABBÈS

L'hémorragie des points se poursuit

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Battue pour le troisième match de rang, cette fois-ci sur le terrain du MOB (0-1), un autre mal classé, lundi dans le cadre de la 25e journée, l'USMBA a hypothéqué sérieusement ses chances de maintien en Ligue 1.

Le club, qui est en train de vivre une saison cauchemardesque sur tous les plans, ferme la marche au classement avec 19 points, soit un retard de six unités sur le MC Oran, 13e provisoirement et premier non-relégable. Certes, les gars de la Mekerra comptent encore deux matchs en retard, mais même en les remportant, ce qui n'est pas évident aux yeux des observateurs, ils auront fort à faire pour éviter le purgatoire. La situation de l'USMBA, vainqueur de la précédente édition de la Coupe d'Algérie, s'est aggravée depuis le début de la phase retour. En huit matchs, l'équipe, qui a vu défiler quatre entraîneurs sur sa barre technique cette saison, n'a obtenu que quatre petits points de 24 possibles. Elle occupe logiquement la dernière place au classement de la phase retour. L'actuel coach, Redaoune Haffaf, adjoint de l'entraîneur Si Tahar Chérif El-Ouzzani qui a conduit l'USMBA à décrocher sa deuxième coupe d'Algérie dans l'histoire du club, n'a réussi jusque-là à signer aucune victoire depuis son retour aux affaires techniques de l'équipe il y a de cela près de deux mois en remplacement de Djilali Zouba. Dans les milieux du club, où l'on assiste impuissants à cette hémorragie, l'on pointe un doigt accusateur vers la direction de l'équipe en particulier, une direction déjà instable avec des changements à répétition au niveau de ses commandes, notamment lors des deux dernières saisons. Pour beaucoup aussi, le refus de l'ex-président, Okacha Hasnaoui, de prolonger le contrat de l'entraîneur Chérif El-Ouzzani lors de l'intersaison malgré son parcours positif avec le club pendant deux exercices, s'avère être la bévue de trop. La crise financière aiguë que connaît le club, notamment cette saison, est pour beaucoup dans cette instabilité constatée à tous les niveaux. Désormais, 7 finales attendent les Vert et Rouge pour espérer conserver leur place parmi l'élite.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha