Accueil |Sports |

LIGUE 1 MOBILIS - 25E JOURNÉE : LA DESCENTE AUX ENFERS CONTINUE

Fin de saison compliquée pour la JSK

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La chute libreLa chute libre

La JS Kabylie rate l'occasion de recoller au leader, l'USM Alger, à l'occasion de cette journée. L'écart entre les deux équipes reste de 5 points, mais risque de s'élargir si les Usmistes l'emportent aujourd'hui face au CRB, au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

La JS Kabylie a enregistré sa deuxième défaite consécutive, lundi dernier, à Tadjenanet, face au DRBT (1-2), ratant par la même, d'abord, l'occasion de réconforter ses fans et surtout pour rester à l'affût du leader, l'USM Alger. Face à une équipe du DRBT, jouant pour s'éloigner de la zone rouge et devant ses propres supporters, la JSK est complètement passée à côté de son sujet. Il est vrai que Fiston et ses coéquipiers ont réagi lors des dernières minutes du match, car jouant le tout pour le tout, mais sur l'ensemble de la partie, ce sont les gars de Tadjenanet, plus volontaires et surtout plus déterminés, qui se sont bien imposés. D'ailleurs, dès le début de la partie, les joueurs du coach Liamine Bougherara ont affiché leur détermination à ne point perdre ce match à domicile. Et leur domination a été concrétisée dès la 26' de jeu, lorsque Taïb botte magistralement un coup franc direct pour voir sa balle se loger dans la cage du gardien de but adverse, Abdelkader Salhi.

Une ligne offensive en panne
Les Kabyles ont, certes réagi, mais sans concrétiser les quelques occasions procurées. Le coach Dumas sait très bien que la plus grande carence des Canaris est cette ligne d'attaque qui n'est vraiment pas très efficace. Un grand travail est à faire, surtout sur le plan psychologique, pour que les joueurs se débarrassent une fois pour toutes de cette pression constante qui les suit à chaque match. Il est vrai que l'équipe kabyle est attendue par toutes les autres formations de la Ligue 1, histoire de gagner un des potentiels prétendant au titre. A l'inverse, les gars de Tadjenanet ont pu score une seconde fois grâce à Bensaha (72') pendant que les joueurs de la JSK ne savaient pas comment s'y prendre devant une bonne équipe défensive du Difâa, comme son nom l'indique. La réaction des joueurs de Dumas a, enfin, apporté une satisfaction, grâce au but inscrit par Hamroune (76'). Après la réduction du score, les Kabyles ont cru pouvoir égaliser, en vain, le gardien de but Mokrani et sa défense ont veillé au grain. Et c'est ainsi que la JSK perd son second match consécutif après celui contre l'O Médéa (1-0), les deux en déplacement. Par contre, pour le DRBT, il s'agit du troisième match sans défaite à la grande joie du coach Bougherara, en passe de réussir son pari de sauver l'équipe de la relégation.

Beaucoup de choses à revoir
Ce fut une défaite donc bien logique des Kabyles. D'ailleurs, le président Chérif Mellal, lui-même le reconnaît en déclarant, entre autres, en fin de partie: «Nous avons perdu sur le terrain.»
La JS Kabylie rate ainsi l'occasion de recoller au leader l'USM Alger, à l'occasion de cette 25e journée du championnat de Ligue 1. L'écart entre les deux équipes est de 5 points, et risque de s'élargir si l'USMA gagnerait son derby, d'aujourd'hui, face à ses voisins du CR Belouizdad, dans une rencontre au stade Omar-Hamadi de Bologhine à 18h. Mais en cas de défaite du leader, l'écart resterait ainsi, à 5 matchs de la fin de la saison, soit 15 points encore mis en jeu.
Cela restera, donc, dans les cordes des Canaris, mais à condition que le coach Franck Dumas revoit sa copie, d'autant plus que ce qu'il prône jusque-là, n'a pas pour autant apportè le plus escompté. Mais, entre espérer et concrétiser, les joueurs doivent être plus adroits et surtout plus lucides en matière d'offensive pour gagner les prochains matchs, qui ressembleront, désormais, à des matchs de coupe, où la victoire est interdite.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha