Accueil |Sports |

INTRAITABLE QUANT À LA REPUTATION DE LA JSK

Benyoucef et Oukaci radiés

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les deux joueurs se shootaient à la cocaïneLes deux joueurs se shootaient à la cocaïne

Un club comme la JSK, avec un projet grandiose pour son avenir, ne mérite pas de communiquer via une page facebook.

Comme il était prévisible, la direction de la JSK vient d'annoncer la radiation pure et simple des deux joueurs Lyès Benyoucef et Youva Oukaci. Ces deux éléments ont été, pour rappel, interpellés avant-hier, dans un hôtel de la banlieue algéroise en possession de drogue. Les joueurs incriminés restés en garde à vue, la direction du club kabyle avait, notons-le, confirmé leur arrestation par un communiqué, promettant de prendre des mesures adéquates si les informations venaient à être confirmées.
Hier donc, dans l'après-midi, la direction de la JSK n'a pas hésité à passer à l'acte en excluant purement et simplement les deux joueurs. Un communiqué rendu public, en fin de journée, annonçait cette décision, attendue par les supporters du plus prestigieux des clubs d'Algérie. La décision est désormais prise et de façon irrévocable au sein de la direction kabyle, précise le club sur sa page facebook. Les noms des deux sociétaires du club, Lyès Benyoucef et Juba Oukaci, sont définitivement rayés de la liste des effectifs du club. Aussi, la direction du club se réserve dorénavant le droit de demander des dommages et intérêts à quiconque portera atteinte à la notoriété et aux couleurs du club. D'autres mesures disciplinaires et de contrôle des comportements seront également prises et immédiatement, pour prévenir tout manque de respect au club, ainsi que toute intention de nuire à celui-ci.
En fait, la décision prise par la direction de la JSK a vite fait le tour de la Toile. Un grand ouf de soulagement a été exprimé par les internautes qui s'attendaient d'ailleurs à la sentence. Toutefois, bon nombre de ces derniers reprochaient à Cherif Mellal d'avoir permis à Lyès Benyoucef de continuer à jouer à la JSK après sa première arrestation alors qu'il se dirigeait vers le Maroc en été dernier. A ce moment-là, beaucoup de supporters et de journalistes ont critiqué la décision de le reprendre, au risque de nuire à l'image de la JSK, un club porte-drapeau de toute une culture. Des amoureux du club conseillaient à Mellal de le radier et n'hésitent pas à le lui rappeler depuis hier. Tout en exprimant leur soutien à la décision de radiation des deux joueurs, les supporters espèrent des améliorations dans la commission des recrutements et dans la communication du club. Bien que ce dernier volet ait substantiellement été amélioré par la nouvelle équipe, il n'en demeure pas moins que sa professionnalisation est encore à construire. Un club comme la JSK, avec un projet grandiose pour son avenir, ne mérite pas de communiquer via une page facebook.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha