Accueil |Sports |

Un nouveau départ face au NAHD?

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«C'est un bon signe en constatant que les joueurs ont pris conscience du danger qui guette l'équipe et sont déterminés à enclencher un nouveau départ», a commenté le nouveau coach, Sid Ahmed Slimani

L'USM Bel-Abbès, lanterne rouge de la Ligue 1, table sur un nouveau départ dès aujourd'hui à l'occasion de la réception du NA Hussein-Dey dans le cadre de la mise à jour du championnat. Il s'agira de la première sortie de Sid Ahmed Slimani, cinquième entraîneur à diriger l'équipe cette saison, avec les gars de la Mekerra, qui se trouvent dans l'obligation de remporter les trois points pour s'accrocher dans la course au maintien. Ayant dirigé lundi sa première séance d'entraînement avec les Vert et Rouge, Slimani a noté avec satisfaction le retour de la quasi-totalité des joueurs au travail. «C'est déjà un bon signe en constatant que les joueurs ont pris conscience du danger qui guette l'équipe et sont déterminés à enclencher un nouveau départ pour sauver l'USMBA de la relégation», a commenté Slimani. Il faut dire que la situation s'était sérieusement dégradée dans le club depuis quelque temps, surtout après que plusieurs joueurs ont opté pour une grève qui ne disait pas son nom pour réclamer notamment la régularisation de leur situation financière. L'ex-coach de l'équipe, Redouane Haffaf, qui a rendu le tablier en fin de semaine passée, avait même pointé du doigt certains joueurs à cause de leur indifférence vis-à-vis du danger auquel est exposée leur équipe. Dès son arrivée, Slimani s'est réuni avec ses joueurs pour les remobiliser, tout en insistant sur la nécessité de se donner à fond «quel que soit le sort qui sera réservé à l'équipe en fin de saison». «J'estime que le message est bien passé, d'où cette bonne ambiance régnant aux entraînements. On n'est pas encore descendus et il faudra juste bien négocier nos sept rencontres qui nous restent, surtout que nous aurons l'avantage d'évoluer cinq fois dans notre stade», a-t-il ajouté. Pour sa part, le président Abdelghani El Hennani s'est engagé à régulariser «progressivement» la situation financière de ses capés, une manière pour lui de les encourager à rectifier le tir au cours de cette dernière ligne droite de la compétition. Avant cinq journées de la clôture du championnat, l'USMBA ferme la marche avec 19 points, accusant un retard de 7 unités sur le 13e et premier non-relégable l'AS Aïn M'lila.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha