Accueil |Sports |

VICTOR LEKHAL S'EXPRIME POUR LA PREMIÈRE FOIS APRÈS SA BLESSURE

"Je me relèverai"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Lekhal prêt à relever le défiLekhal prêt à relever le défi

Le milieu de terrain du Havre AC subira la troisième opération de sa carrière et veut tout mettre en oeuvre pour surmonter cette période difficile.

Le milieu de terrain algérien, Victor Lekhal, s'est exprimé pour la première fois depuis la grave blessure qu'il a contractée au genou lors du match amical des Verts face à la Tunisie (victoire 1-0), qui le privera de la compétition pendant presque une année. Sur les colonnes de Paris Normandie, le joueur du Havre AC s'est montré courageux, indiquant qu'il saura se relever pour retrouver le chemin de la compétition. «On va dire que ça va mieux. Les premiers jours ont été un peu compliqués, mais c'est très vite reparti. Grâce à mes proches, j'ai pu reprendre le dessus, je me relèverai. Il s'agira d'une opération classique, uniquement sur le genou droit», a-t-il dit. Il ajoutera: «Je pense en avoir pour huit mois minimum. Après, cela dépendra de mes sensations, si la rééducation se passe bien, si je n'ai pas trop de complications. Je n'avais pas eu de problème les deux premières fois. Dans ma tête, je me donne entre huit et dix mois.» Lekhal subira, faut-il le rappeler, la troisième opération de sa carrière et veut tout mettre en oeuvre pour surmonter cette période difficile. Concernant son avenir avec son club employeur, dont le contrat arrivera à terme en juin 2020, l'international algérien ne doute pas une seconde qu'il sera prolongé, d'autant plus que les responsables havrais le soutiennent: «Je pense que ça va très bien se passer. On va avoir une discussion avec le club et ça va aller dans le bon sens pour les deux parties. Je suis serein avant mon opération, il n'y a pas de souci.». Tout juste après sa blessure, Lekhal a reçu le soutien du directeur sportif de son club, Pierre Wantiez, qui a été clair en indiquant: «Nous ne le laisserons pas tomber.» Même son de cloche chez son entraîneur, Oswald Tanchot, qui s'est solidarisé avec lui. «Les conséquences sont importantes. Le joueur va nous manquer. Je pense surtout au joueur et, au-delà des 8 matchs qu'il reste, des étapes par lesquelles il va devoir passer pour revenir. 3 fois le même genou, c'est exceptionnel, et mentalement, c'est très dur [..] Nous sommes là pour l'accompagner, être présents et lui remonter le moral. Il vit des moments difficiles», a déclaré le technicien havrais. Et ce n'est pas tout, puisque les supporters du club ont demandé à leurs responsables de soutenir «le guerrier Lekhal» et à prolonger son contrat. Le néo-international algérien ne se sentira certainement pas seul durant cette période difficile sur tous les plans.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha