Accueil |Sports |

FESTIVAL DU FILM AMAZIGH À AGADIR

Plusieurs films algériens distingués

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Douze productions algériennes, toutes catégories confondues, ont pris part à la compétition du 12e Finifa. Plusieurs productions cinématographiques algériennes ont été primées au 12e Festival international «Issnni N'ourgh» du film amazigh (Finifa), tenu du 5 au 9 avril, dans la ville d'Agadir (Maroc). Dans la section des films-documentaires le Grand Prix est revenu à «L'Islam de mon enfance» de Nadia Zouaoui, qui a été distinguée, également, du Prix du meilleur scénario, avec le long métrage marocain «Wahch», alors que dans la catégorie des longs métrages, «Des figues en avril» de Nader Dendoun a été distingué du Prix du jury. Les courts métrages, «Ughaled» (reviens) de Hafid Ait Braham, «Quand le Foot écrit l'histoire» de Mohand Kacioui, et «La gestion des déchets à Bouzeguène» de Djamel Bacha, ont également été primés lors de ce festival qui a décerné le Prix de la meilleure interprétation féminine à Tassadit Mandi pour son rôle dans «Paris la blanche» de Lidia Terki, a-t-on indiqué de même source. Douze productions algériennes, toutes catégories confondues, ont pris part à la compétition du 12e Finifa, dont les différentes commissions se sont renforcées de l'expérience de plusieurs artistes algériens, à l'instar des réalisateurs, Lyazid Khodja, Djamel-Hacene Ait Iftene, Tassadit Mandi, ainsi que le compositeur Kamel Hammadi auquel on a confié la présidence du jury du court métrage.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha