Accueil |Sports |

ÉQUIPE NATIONALE

Bougherra annonce son retour

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Bougherra annonce son retour

Il y a bien longtemps que le nom de l'ex-capitaine des Verts, Madjid Bougherra, a été annoncé pour renforcer le staff technique au côté du sélectionneur en chef, Djamel Belmadi.

Et, ironie du sort, Bougherra a débuté son managérat technique au Qatar et il s'est trouvé également, comme Belmadi, dans le staff technique de l'équipe d'Al-Duhail, mais avec les U23. L'ancien défenseur algérien laisse la porte ouverte à cette hypothèse, et refuse de confirmer s'il sera dans le staff des Verts, lors,de la phase finale de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2019) prévue du 21 juin au 19 juillet prochains en égypte. «Je suis en contact permanent avec le staff technique de l'équipe nationale, mais à l'heure actuelle, il n'y a rien d'officiel concernant l'idée de rejoindre les Verts. Je tiens à affirmer qu'il y a de fortes chances que je sois avec les Verts à la CAN-2019, en égypte», a-t-il indiqué dans un entretien accordé au journal qatari Al-Raya. Là, il est important de rappeler que le 18 août dernier, lors de sa conférence de presse, le nouveau sélectionneur national, Djamel Belmadi, avait dévoilé à Alger, les noms des trois techniciens qui composeront son staff. «Le staff technique sera composé de Sergio Romano (entraîneur adjoint), Aziz Bouras (entraîneur des gardiens) et Alex Dalel (préparateur physique)», a déclaré Belmadi, en conférence de presse, au Centre technique national de Sidi Moussa. Concernant Madjid Bougherra, dont le nom était cité pour rejoindre le staff technique national en place, mais qui est toujours sous contrat avec l'équipe qatarie des moins de 23 ans de Duhaïl, Belmadi a indiqué que le contact s'établira «en douceur», pour un éventuel recrutement, à l'avenir.

Une piste appuyée par Belmadi
Huit mois après, le nom de Bougherra revient souvent pour qu'il rejoigne le staff des Verts. Et c'est par respect aux responsables qataris, qui ont bien facilité la tâche à Belmadi, pour en faire de même avec Bougherra, en acceptant de le libérer, pour la sélection nationale. En réalité, rejoindre la sélection «A» algérienne ne constitue nullement une nouveauté, dans la mesure où Bougherra, (36 ans), qui avait mis fin à sa carrière de joueur en décembre 2016, faisait déjà partie du staff technique de la sélection qui avait pris part à la dernière CAN-2017 au Gabon, sous la conduite du Belge Georges Leekens. Seulement cette aventure avait été de très courte durée, dans la mesure où Leekens a été limogé, à l'issue de l'élimination sans gloire des Verts, dès le premier tour de cette phase finale de la prestigieuse compétition continentale. Reconverti au métier d'entraîneur, l'ex-international algérien vient de décrocher son deuxième titre de champion du Qatar, avec Al-Duhaïl, chez les U23. «C'est un titre qui représente beaucoup pour moi, surtout que je suis au début de< ma carrière d'entraîneur.

Une riche expérience
Cela va m'encourager, sur le plan psychologique, pour continuer et persévérer dans mon travail», déclare-t-il avant de souligner qu'«avec ce deuxième titre, l'ambition est devenue plus grande. Je cherche à entraîner une équipe de première ou de deuxième division pour m'améliorer davantage». Mais il se trouve qu'au Qatar, beaucoup ne voulaient carrément plus de ce championnat des U23, mais Bougherra défend cette catégorie, en faisant remarquer qu'«il est inconcevable de ne point encourager les jeunes générations, pour assurer la relève».

Un retour par la grande porte
D'ailleurs, fait-il remarquer également, si Al Duhail a réussi son pari d'arracher le titre national des U23, c'est grâce à de jeunes joueurs âgés entre 19 et 23 ans, qui ont montré de très grandes dispositions. C'est dire que dans cet ordre d'idées, Bougherra rejoint bien la philosophie de Belmadi, qui ne cherche que les joueurs les plus en forme, quelle que soit leur appartenance à des équipes locales ou étrangères. Il est utile de rappeler, au passage, que Bougherra avait entamé son aventure avec la sélection algérienne en qualité de joueur, en 2004, avec les Espoirs avant d'être appelé en équipe a la même année.
Il a disputé deux coupes d'Afrique des nations (2010 et 2015) et surtout deux Coupes du monde (2010 et 2014) avec comme point d'orgue le but qualificatif contre le Burkina Faso, en novembre 2013. Le match face à la Côte d'Ivoire (défaite 3-1) comptant pour les quarts de finale de la CAN-2015, en Guinée équatoriale, était le dernier rendez-vous de Bougherra avec la sélection. C'est dire que cette riche expérience sur les terrains constitue un des grands atouts de «Magic» pour sa carrière d'entraîneur.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha