{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Leader incontesté de la DN

Le CR Témouchent dans la tourmente

Les joueurs du CR Témouchent, leader incontesté du groupe Ouest du championnat de Division nationale amateur (DNA), ont menacé de boycotter les entraînements à partir d’aujourd’hui pour protester contre la situation financière délicate prévalant dans ce club. Les protégés de l’entraîneur Omar Belatoui ont exprimé leur colère à l’issue du match en déplacement qu’ils ont remporté, samedi, face à l’IRB El Kerma (1-0), en enlevant leurs maillots pour les déposer à même le terrain, dès le coup de sifflet final de l’arbitre. Grâce à cette victoire, le CRT, qui a accédé cette saison au troisième palier, porte désormais à dix points son avance sur son poursuivant immédiat le RCB Oued R’hiou, et ce, après dix journées de compétition au cours desquelles les Témouchentois ont gagné à neuf reprises contre une seule défaite sur le terrain du GC Mascara. Malgré ce parcours de premier ordre, le club bute toujours sur des problèmes financiers énormes dus, selon sa direction toujours, « à l’absence de tout apport de la part des autorités locales ». Le président du club, Houari Talbi, a menacé, il y a quelques jours, de jeter l’éponge, estimant n’être plus en mesure de continuer à subvenir seul aux besoins de l’équipe. Dans les milieux du club, l’on croise les doigts de peur de voir le président mettre ses menaces à exécution. C’est que l’on estime que le mérite dans la réussite du CRT revient à ce responsable. Les fans du CRT voient d’ailleurs déjà grand, croyant dur comme fer aux capacités du patron de leur club à mener l’équipe, qui a retrouvé cette saison son stade fétiche Embarek-Boucif, vers la Ligue 2 dès la fin de l’exercice en cours, et pourquoi pas poursuivre sur la lancée la saison prochaine et réussir une montée historique parmi l’élite. Mais il faudra d’abord passer cette conjoncture difficile que traverse le club, ce qui explique la grande mobilisation des supporters pour faire pression sur les autorités locales afin de venir au secours de leur club favori, souligne-t-on de même source.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours