{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les nouvelles recrues non qualifiées et le stade non homologué

Le RC Relizane à la croisée des chemins

Le Rapid risque d’affronter son premier adversaire, le Paradou AC, le week-end prochain, sans sa douzaine de joueurs recrutés pendant le mercato estival, mais aussi loin du stade Tahar-Zoughari.

L'entrée en scène du RC Relizane en championnat de Ligue 1 de football, que cette équipe retrouve après quatre années passées au purgatoire, s'annonce sous de mauvais auspices à cause notamment de la non-qualification de ses recrues et la non-homologation de son stade. Le Rapid risque, en effet, d'affronter son premier adversaire, le Paradou AC, le week-end prochain sans sa douzaine de joueurs recrutés pendant le mercato estival. Les joueurs en question ne sont toujours pas qualifiés par la Ligue de football professionnel (LFP) à cause des dettes du club envers d'anciens éléments ayant saisi la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL). Cette situation met le nouvel entraîneur des Vert et Blanc, Si Tahar Cherif El Ouezzani, dans l'embarras, vu qu'il n'aura à sa disposition que 12 joueurs seniors de l'effectif de l'exercice dernier qui seront autorisés à prendre part à cette rencontre. Cela se passe au moment où la direction du club, que préside Mohamed Hamri depuis quatre saisons, trouve des difficultés énormes pour s'acquitter de ses dettes, condition sine qua non pour lever l'interdiction de recrutement dont elle fait l'objet. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, le RCR est confronté à un autre handicap, après le refus de la commission d'audit des stades relevant de la LFP d'homologuer le stade Tahar-Zoughari qui subit actuellement des travaux de réaménagement au niveau de ses vestiaires. A quelques jours du coup d'envoi du championnat, les protégés de CEO ne sont ainsi pas fixés sur leur lieu de domiciliation, du moins en prévision des premières journées de championnat. Cette situation inquiète au plus haut point l'entraîneur du RCR, qui a pourtant affiché, dans une déclaration à l'APS, de grosses ambitions en vue du nouvel exercice. Lesquelles ambitions sont motivées, selon ses dires, par «la bonne préparation d'intersaison de (ses) capés, bien que ces derniers n'aient pas encore atteint leur forme optimale en raison du démarrage tardif des entraînements». CEO a souhaité au passage que le problème de qualification des nouvelles recrues soit résolu dans les meilleurs délais, réitérant, en outre, son appel aux autorités locales pour «procéder au changement de la pelouse synthétique du stade qui s'est nettement détériorée, exposant les joueurs à des blessures», a-t-il prévenu. R. S.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours