{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

FC Barcelone

Les dessous du choix Quique Setién

Officiellement nommé coach du FC Barcelone, Quique Setién va entraîner la première grosse cylindrée de sa carrière. Et voici comment les Culés ont été convaincus de lui faire confiance.

Depuis lundi soir, Ernesto Valverde n’est plus l’entraîneur du FC Barcelone. Le Basque a été remplacé par l’ancien coach du Betis, Quique Setién. Libre de tout contrat depuis son départ d’Andalousie, le natif de Santander s’est vu proposer le premier très gros défi de sa carrière d’entraîneur (Racing Santander, Poli Ejido, la Guinée équatoriale, Logroñes, Lugo, Las Palmas et donc le Betis). Arrivé en Catalogne, ce dernier va signer un contrat jusqu’en juin 2022. Mais Quique Setién n’a pas été prévenu qu’il allait prendre les rênes du Barça. Selon Sport, l’agent du technicien a dit « oui » à la proposition faite par les Culés dès samedi dernier, soit deux jours après la défaite blaugrana en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne. Ravi de voir une telle opportunité se présenter à lui, l’ex-Betico a toutefois voulu se couvrir. Si l’annonce officielle du départ de Valverde est tombée lundi juste avant minuit, c’est parce que ça négociait dur dans les bureaux du Barça. Setién a ainsi assuré ses arrières avec un bail de deux ans et demi, mais le journal catalan assure qu’une clause de départ permettant aux deux parties de se séparer à l’issue de chaque saison aurait été insérée. Enfin, on en sait davantage sur les raisons qui ont poussé le Barça à choisir l’option Quique Setién et pas une solution plus clinquante (Allegri, Pochettino). Et si Setién est l’élu, c’est parce qu’il est très attaché aux valeurs blaugranas. À commencer par sa filiation avec l’esprit Cruyff, monument de l’histoire culé. Quique Setién a en effet été élu entraîneur le plus « cruyffiste » de l’année 2018. Ensuite, il convient de rappeler que le nouveau coach culé avait publiquement fait savoir qu’il s’était inspiré du Barça pour élaborer son style de jeu. « J’ai copié beaucoup de choses du Barça depuis que le club a établi cette façon de jouer. J’avais déjà ressenti ce style lorsque j’étais joueur, ça avait attiré mon attention à l’époque ». Un ADN genre Barça très présent et qui n’a d’ailleurs pas échappé à la presse catalane : « Né pour entraîner le Barça » (Mundo Deportivo), « Un amoureux de Cruyff et de Messi » (Sport). Enfin, la radio Cadena SER explique que les Blaugranas ont conforté leur choix en contactant plusieurs joueurs ayant été entraînés par Setién. Et tous ont fait l’éloge du technicien, plusieurs auraient même affirmé qu’il leur manquait beaucoup. Sur le papier, tous les ingrédients semblent donc réunis. Reste à savoir si la mayonnaise prendra.

Real Madrid :Ramos touchéà la cheville
Buteur lors de la séance des tirs au but contre l’Atletico Madrid (0-0, 4-1 t.a.b.), en finale de la Supercoupe d’Espagne, Sergio Ramos (33 ans, 18 matchs et 3 buts en Liga cette saison) n’a pas tenté de Panenka. Après la rencontre, le défenseur central du Real Madrid a expliqué qu’une douleur à la cheville l’avait empêché de prendre l’élan nécessaire. L’Espagnol, blessé pendant ce match dimanche soir, souffre d’une entorse qui pourrait l’éloigner des terrains pendant 15 jours selon la presse locale. Si la durée d’absence se confirme, les Merengue récupéreront leur capitaine à temps pour défier à nouveau les Colchoneros le 1er février en Liga.

Atletico Madrid :Un plan B nommé Lacazette ?
Face à l’intransigeance du Paris Saint-Germain, qui refuse de libérer son attaquant Edinson Cavani à quelques mois de la fin de son contrat, l’Atletico Madrid étudie des alternatives. à commencer par la piste menant au Français Alexandre Lacazette (28 ans, 15 matchs et 5 buts en Premier League cette saison). D’après Marca, le club madrilène, déjà intéressé par l’avant-centre d’Arsenal par le passé, envisagerait de revenir à la charge en proposant un échange avec le milieu offensif Thomas Lemar (24 ans, 15 matchs en Liga cette saison). Rappelons que l’ancien Monégasque déçoit depuis son arrivée dans la capitale espagnole. Ses dirigeants aimeraient donc profiter de son départ pour financer la venue d’un buteur cet hiver. Mais malgré l’intérêt des Gunners pour Lemar, on les voit mal priver le coach Mikel Arteta d’un attaquant régulièrement utilisé.

Borussia Dortmund : Hakimi n’exclut rien pour son avenir
Depuis l’été 2018, le Real Madrid a prêté Achraf Hakimi au Borussia Dortmund. En Allemagne, le Marocain s’est rapidement fait un nom et une place. Depuis plusieurs mois en Espagne, on insiste sur le fait que les Merengues souhaitent le faire revenir par la grande porte. Interrogé à ce sujet, le principal intéressé a répondu. Ses propos sont relayés par AS. « J’ai le cœur partagé entre Madrid et Dortmund. Il reste encore six mois avant l’été, il y a beaucoup de matches. Au final, c’est moi qui dois évaluer la situation. Quels sont les avantages à Dortmund, qu’est-ce qui m’attend à Madrid ? » Le joueur a encore quelques mois pour trancher.

Tottenham :Mourinho ne rassure pas pour Kane
Opéré de la cuisse gauche, Harry Kane (26 ans, 25 matchs et 17 buts toutes compétitions cette saison) ne retrouvera pas les terrains avant le mois d’avril. Une longue absence pour l’attaquant de Tottenham qui pourrait se prolonger pour de longues semaines selon José Mourinho. « On essaie de faire le mieux possible. Nous n’avons pas de nouvelles sur Harry et si vous me posez la question à chaque fois que je suis ici, ma réponse sera la même. Nous nous attendons à ce qu’il soit absent jusqu’à la mi-avril, fin avril, mai, peut-être même la saison prochaine, je ne sais pas », a expliqué le coach des Spurs dans des propos repris par la presse anglaise. Pas vraiment rassurant à l’approche de l’Euro...

Arsenal : Arteta veut John Stones
Mikel Arteta continue sa rude mission de redresser la barre pour Arsenal. Et il aimerait bien pouvoir piocher un défenseur à Manchester City. C’est toujours le dilemme après avoir quitté un club. Mais selon The Sun, Mikel Arteta aurait l’intention de tenter de recruter John Stones afin de renforcer la défense. Les deux hommes ont évidemment travaillé ensemble ces dernières saisons. Selon le quotidien britannique, Arteta aimerait en fait se faire prêter un John Stones qui souhaite une garantie sur son temps de jeu. Il n’a joué que 14 matchs depuis le début de la saison. Et justement, le nouvel entraîneur des Gunners pourrait tout à fait lui assurer du temps afin qu’il soit pleinement dans le coup en vue de l’Euro 2020. Et le fait qu’ils partagent le même agent représente évidemment un plus non négligeable.

Milan AC : Begovic troisième recrue des Rossoneri
Après l’attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic et le défenseur danois Simon Kjaer, l’AC Milan a enregistré son troisième renfort du mercato hivernal. Le club lombard accueille Asmir Begovic, le gardien de but de Bournemouth, par le biais d’un prêt de six mois ne comportant pas d’option d’achat au terme de cette saison. Le footballeur bosnien remplace numériquement Pepe Reina, prêté à Aston Villa. L’ancien joueur de Stoke City et de Chelsea, âgé de 32 ans, va devenir la doublure de Gianluigi Donnarumma. Lors de la première partie de la saison 2019-2020, Asmir Begovic était prêté à la formation azérie de Qarabag.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours