{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Que le rêve continue !

La sélection algérienne de football veut bien continuer son rêve d’aller jusqu’au bout de cette CAN-2019 en Egypte. Pour ce faire, il faut que les protégés de Djamel Belmadi passent cet avant dernier écueil de la sélection nigériane, dans une demi-finale qui s’annonce palpitante, ce soir à partir de 20h au stade international du Caire. Seulement, deux gros problèmes se posent au staff technique des Verts. D’abord, la récupération des joueurs sur le plan physique et moral d’une part, et le remplacement du latéral droit des Verts, Youcef Attal, victime d’une fracture de la clavicule, de l’autre. Attal est officiellement forfait pour la suite de cette CAN. Un véritable coup dur pour Belmadi, d’autant plus qu’il s’agit d’un élément clé sur son échiquier. Titulaire indiscutable dans cette 32e édition, Attal devra observer un repos de quatre semaines, mais ne sera pas opéré. Transféré à l’hôpital, il va rester avec le groupe jusqu’à la fin du parcours, en espérant soulever le trophée. De plus, Belmadi enregistrera également l’absence du gardien de but Alexandre Oukidja, souffrant du dos. D’autre part, il y a aussi le petit problème qu’a connu le milieu offensif Sofiane Feghouli, touché au mollet face à la Côte d’Ivoire. Cependant, c’était plus de peur que de mal, le joueur de Galatasaray « sera bel et bien présent » ce soir. A part Attal et Oukidja, Belmadi comptera sur tous les autres joueurs pour former son « Onze » rentrant, qui devrait ressembler à celui ayant dompté les Eléphants ivoiriens jeudi dernier. Seul changement, l’intégration de Mehdi Zeffane sur le flanc droit de l’arrière-garde.
L’enjeu sera de taille pour une équipe algérienne qui ne cesse d’impressionner depuis l’entame de cette édition, affichant des statistiques dignes d’un futur champion, ce qui a poussé les observateurs à considérer désormais l’Algérie comme le favori numéro un pour succéder au Cameroun, éliminé en 8es de finale par le... Nigeria (2-3). Le nouveau « costume » est lourd à porter pour les Verts qui devront encore une fois jouer avec leurs tripes pour faire face à une redoutable équipe nigériane, plus aguerrie pour ce genre de rendez-vous. Avec un jour de récupération supplémentaire par rapport à l’Algérie, le Nigeria devrait se présenter plus frais sur le plan physique, mais Belmadi ne semble pas se soucier de ce facteur, comme il l’a fait savoir lors de la conférence de presse d’hier. Les Nigérians, et même s’ils n’ont pas impressionné jusque-là, restent très difficiles à manier grâce à leur métier et l’expérience, eux qui avaient éliminé les tenants du titre camerounais en 8es de finale (3-2) avant de passer l’écueil des Sud-Africains en quarts de finale (2-1). Quoi qu’il en soit, le Nigeria reste le Nigeria, une nation déjà sacrée à trois reprises (1980, 1994, 2013), et qui a à cœur de soulever le trophée pour la quatrième fois de son histoire. Le sélectionneur franco-allemand du Nigeria, Gernot Rohr, est très heureux de constater que son trio Ahmed Musa - Odion Ighalo - Chidozie Awaziem est opérationnel pour cette demi-finale. « Tout le monde est prêt pour le match contre l’Algérie », a déclaré à Completesports, le responsable des médias des Super Eagles. Les trois joueurs avaient été touchés face à l’Afrique du Sud. « Nous prions pour ne pas avoir de problèmes lors de la dernière séance d’entraînement samedi, sinon tout le monde est en forme et O.K. pour le match », dit-il encore. Ce soir, il s’agira de la 21e confrontation entre les deux équipes en matchs officiels, toutes compétitions confondues.
En phases finales de la CAN, l’Algérie et le Nigeria se sont opposés à huit reprises, dont une seule fois en demi-finales, lors de l’édition 1988 au Maroc. Les Verts, dirigés alors à l’époque, par le Russe Evgueni Rogov, s’étaient inclinés au terme de la séance des tirs au but (1-1, 9-8). Toute l’Algérie croise les doigts et attend une autre nouvelle prouesse de Mahrez et consorts pour faire durer le plaisir.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours