{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

50 médicaments en rupture de stock totale

Au moins 50 médicaments sont en totale rupture, a révélé, mardi, Messaoud Belambri, président du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine, précisant que cette rupture concerne à la fois les produits importés et ceux produits localement. Messaoud Belambri met le doigt sur le dysfonctionnement affectant le marché du médicament en Algérie en faisant état de l’absence de stratégie cohérente dans ce créneau. Sur les 600 grossistes de produits de soins, seuls 150 sont visibles sur le marché relève l’intervenant qui juge que les différentes mesures prises à chaque rupture ne suffisent pas pour réguler un marché aussi vital. Il recommande, à ce propos, d’aller «vers une réforme profonde» pour éviter d’avoir à revivre, à chaque fois, ces ruptures, une réforme dont il estime qu’elle devrait toucher le marché du médicament sous tous ses aspects et à tous les niveaux.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours