{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

À quoi joue la Libye?

La Libye est-elle devenue le cheval de Troie du Makhzen? En effet, grâce à la Libye, le Maroc compte retourner au Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA). Selon le site d'information, libya-al-mostakbal, la ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Al Mangoush, a informé son homologue marocain, lors d'un entretien téléphonique, de la décision de son gouvernement «de retirer sa candidature pour siéger au CPS pour le mandat 2022-2025, d'y renoncer en faveur du royaume du Maroc et de soutenir la candidature marocaine», notant que cette décision «sera formellement communiquée à la Commission de l'UA». Ce retrait libyen facilitera le retour du Makhzen pour occuper, à nouveau, un siège au CPS, après son premier mandat de deux années 2018-2020, en sa qualité de représentant de l'Afrique du Nord. Une autre manière pour le Makhzen de défendre la nomination de l'entité sioniste comme observateur au sein de l'Union africaine.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours