{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

En France, un curé bénit les champs et le bétail… en avion

Vêtu de son aube blanche, le curé de Moissac, dans le Sud-Ouest de la France, survole les clochers de sa paroisse à bord d’un petit avion bicolore, bénissant les champs et le bétail des agriculteurs dans l’esprit d’une tradition millénaire pratiquement disparue.» Je suis arrivé à Moissac en 2016, mais ce n’est que l’an dernier que des agriculteurs m’ont parlé de la «rogation», une tradition que je ne connaissais pas», explique le curé Pierre Hoan, ancien riziculteur au Vietnam, 43 ans. Les premières rogations - prières et supplications - remontent au Ve siècle, et prenaient la forme de processions destinées aux bonnes récoltes, rappelle le diocèse de Montauban.»De nos jours, les paroisses où elles sont célébrées sont devenues une rareté», dit-il. Préoccupé par la situation des agriculteurs, durement affectés par le gel et de fortes chaleurs, le père Hoan s’est lancé le défi de survoler les 16 clochers pour bénir les champs et le bétail avant la fête chrétienne de l’Ascension. Les agriculteurs ont fabriqué une grande croix sur laquelle ils ont déposé des roses, du blé, des cerises, pommes et asperges... et une photo de vaches. Au passage du petit avion biplace rouge et blanc, duquel le curé les aspergeait d’eau bénite, les cloches ont sonné et les bras se sont levés. Une prière a ensuite été entonnée.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours