{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le marché couvert d'El Hadjar toujours à l'abandon

Ouvert en 1995, le marché couvert d'El Hadjar est, depuis, livré à l'abandon et souffre d'un délabrement avancé.
Aucun des cinq P/APC qui se sont succédé n'est parvenu à résoudre les problèmes des propriétaires de fonds de commerce dont les démarches auprès des services concernés sont restées lettre morte.
Une nouvelle fois, certains d'entre eux reviennent à la charge pour tirer la sonnette d'alarme sur un marché apparemment «oublié» par les élus locaux.
En effet, faute de contrôles inopinés des services compétents, plusieurs échoppes de fortune et autres constructions illicites sont apparues, soit autant de transformations illégales qui ne semblent pas avoir attiré «l'attention» des responsables concernés. Ne parlons pas des dégradations provoquées par les infiltrations résultant d'une étanchéité jamais entretenue et d'autres signes d'une dégradation de plus en plus préoccupante.
Le tout dernier P/APC, suspendu par le wali en 2018, avait, sans aucun doute, d'autres «préoccupations» si l'on en juge par l'édifice pluricommercial et l'hôtel érigés au coeur même de la localité.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours