{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Une loi pour protéger les espèces menacées

La direction générale des forêts prépare actuellement une loi permettant au pays le contrôle effectif des entrées et sorties des espèces animales et végétales sauvages, au niveau de ses frontières, dans le cadre de la convention Cites à laquelle l'Algérie a adhéré en décembre 1982, a indiqué Wahida Boucekkine, vétérinaire spécialiste et experte internationale en gestion de la faune sauvage. La coopération internationale dans le cadre de cette convention concerne même les produits issus de ces espèces menacées de disparition, tels que les racines des plantes, les herbes, les peaux d'animaux, les poils et les plumes. Outre la préparation de la loi Cites, la DGF en collaboration avec le ministère du Commerce, oeuvre pour réglementer le commerce de certains animaux, notamment les oiseaux. La quasi-totalité des espèces qui circulent sur le marché, actuellement, sont des animaux de contrebande tels que les perroquets gris.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours