{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Washington dicte la voie de Rabat

Dans son discours, le roi du Maroc, Mohammed VI, a lancé un appel à la réouverture des frontières terrestres avec l'Algérie soulignant que cette situation «est même jugée inacceptable par bon nombre de pays», sans pour autant les nommer. Selon des observateurs, l'«invitation» émanerait du secrétaire d'État adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient, Joey Hood, à l'occasion de sa visite à Rabat. Les mêmes sources soutiennent que Joey Hood aurait tenté une médiation afin d'atténuer la tension entre Alger et Rabat. Lors d'un point de presse à l'issue de sa rencontre avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Joey Hood a souligné que «la politique de l'administration Biden consistait à réduire l'intensité des conflits partout dans le monde et cherche à réduire les tensions dans toutes les régions du monde, y compris celle entre le Maroc et l'Algérie». Selon ses déclarations, Washington aspire à établir des relations solides avec ses partenaires, sans pour autant léser une partie par rapport à l'autre. Une médiation dont la finalité est de sauvegarder les intérêts américains dans la région.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours