{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le groupe beIN Sports abandonne le divertissement

Le groupe qatari beIN Media Group continue son hégémonie sur le sport et délaisse le divertissement. Il reste convaincu que le sport restera toujours une très bonne source de revenu. Ainsi la chaîne qatarie a tout raflé pour la saison sportive 2022/2023 en direct et exclusivement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (Mena). De surcroît, les téléspectateurs et surtout les abonnés de beIN sont invités à regarder tous les événements sportifs, notamment la Premier League anglaise, l'UEFA Champions League, LaLiga, la Ligue1, l'Europa League, la Supercoupe de l'UEFA, l'UEFA Europa Conference League, les éliminatoires AFCON, la CAF Supercoupe, US Open 2022, NBA, FIBA EuroBasket 2022, Coupe du monde de basketball féminin FIBA 2022, Championnat du monde de Padel et Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022.
La saison de football a démarré ce week-end, avec le retour de l'EPL et de la Ligue 1. Crystal Palace et Arsenal s'affronteront sur beIN Sports Premium 1, beIN Sports English 1 et 4K.
Tous les matchs de retour des deux ligues seront en direct et exclusifs avec des commentaires en arabe et en anglais tout au long du week-end. La Supercoupe de l'UEFA 2022 est en direct et exclusive le mercredi 10 août sur beIN Sports Premium 1, beIN Sports English 1 et beIN 4K. BeIN Sports diffusera en exclusivité la nouvelle saison de LaLiga, la couverture débutera le vendredi 12 août, sur beIN Sports Premium 1 et beIN 4K. Coïncidant avec les autres grands tournois européens, les 8es de finale de la Ligue des Champions de l'AFC 2022 (Est) se joueront le jeudi 18 août et le vendredi 19 août.
Les quarts de finale seront diffusés le lundi 22 août et les demi-finales le jeudi 25 août, toutes les batailles devant être décidées sur des matchs aller simple. Tous les matchs peuvent être trouvés en direct sur les toutes nouvelles chaînes AFC de beIN. Pour ce qui est des consultants de beIN, on ne change pas une équipe qui gagne. On aura notamment Mohammed Saâdoun Al-Kuwari, Tariq Al-Hammad, Mohannad Al-Jali, Mohamed Aboutrika, Wael Gomaa, Rafik Saifi, Tarak Dhiab, Abdulaziz Al-Sulaiti et bien d'autres. Pendant ce temps, Richard Keys et Andy Gray s'occuperont des commentaires pour les chaînes anglaises. Mais le groupe qatari redoute le piratage, notamment en France où le démo beIN Sports est souvent craqué. Pour ce faire, le P-DG du groupe beIN Media, Yousef Al-Obaidly, a suggéré que la nouvelle législation en France aide à lutter contre le piratage, mais qu'elle n'est pas assez rapide ou complète. S'exprimant dans le quotidien Le Monde, Al-Obaidly a déclaré que «bien que nous fassions des progrès sur le piratage - et la nouvelle loi en France, sur laquelle beIN a d'ailleurs contribué, est un progrès vraiment significatif - ce n'est pas assez rapide ou complet. Nous ne sommes pas aussi forts que notre maillon le plus faible», a-t-il affirmé. «En ce qui concerne le piratage, pour être honnête, je me sens encore un peu comme les militants du changement climatique qui assistaient à la COP26 plus tôt cette année - il y a eu beaucoup de belles paroles lors des conférences, mais toujours peu d'action», a-t-il ajouté. Il a noté que le piratage est désormais le plus grand diffuseur sur de nombreux marchés, les conclusions du rapport d'Ampere Analysis pour Synamedia calculant que les titulaires de droits manquaient 28,3 milliards de dollars (26,4 milliards d'euros) de revenus chaque année en raison du piratage. «C'est fou comme nous sommes devenus immunisés contre l'ampleur de ces statistiques - pensez à ce chiffre: - que pourrait faire le sport avec 28 milliards de dollars de revenus supplémentaires?»

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours