{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Mmhana boudinar n’est plus

La culture amazighe en deuil

La nouvelle du décès de Mhana Boudinar est tombée, avant-hier en fin de journée, tel un couperet. Mhana Boudinar avait 63 ans et il avait voué toute sa vie à la culture amazighe, par le militantisme et par les actes

Il était malade, tous ses amis le savaient, mais aucun sans doute n'avait pensé qu'il allait nous quitter. Mhana Boudinar est décédé à l'hôpital de Draâ Ben Khedda et la nouvelle de sa disparition a jeté l'émoi dans le monde de la culture amazighe, dans le milieu de l'éducation, celui des médias, etc. Car le regretté était enseignant de la langue amazighe, inspecteur, président de l'association des enseignants de langue amazighe, journaliste de la presse écrite, animateur télé, comédien et président de l'Assemblée populaire communale de Yatafen. C'est dire à quel point Mhana Boudinar était actif et voulait servir en toute sincérité et avec un rare dévouement aussi bien sa culture que sa région.
Les réactions suite au décès de Mhana Boudinar ont rapidement fusé de partout car le défunt était très connu en dépit de sa modestie légendaire. Il était très estimé pour ses qualités humaines innombrables.
Dans son message, rendu public après l'annonce du décès de Mhana Boudinar, Nabila Goumeziane, directrice de la culture et des arts de la wilaya de Tizi Ouzou a rappelé que Mhana Boudinar était un homme de culture hors pair qui a oeuvré durant toute sa vie pour la préservation de notre patrimoine:
«Nous lui devons le concours de la meilleure dictée en tamazight, en hommage à Mouloud Mammeri; un travail exceptionnel qu'il a accompli, à travers l'association des enseignants de tamazight, qu'il a présidée durant des années».
En outre, Nabila Goumeziane a indiqué que le regretté était un homme connu pour ses qualités humaines, pour sa générosité, sa disponibilité et surtout sa modestie.
De nombreux écrivains ont également rendu hommage au regretté Mhana Boudinar après l'annonce de son décès à l'instar de Tahar Ould Amar, Hacène Halouane, Djamel Laceb, Hamid Bilek, Rachida Bensidhoum... les chanteurs Belaïd Tagrawla et Hocine Ouahioune ont aussi rendu hommage à Mhana Boudinar en évoquant ses qualités et son parcours culturel exceptionnel et dense. Aussi loin que nous puissions remonter dans le temps, Mhana Boudinar a toujours été un militant de terrain de la cause identitaire amazighe.
Il a participé à toutes les actions pacifiques organisées par le Mouvement culturel berbère dans les années quatre-vingt-dix et, quand, après l'année de la grève du cartable, en 1994, la langue amazighe avait été introduite dans les écoles algériennes, Mhana Boudinar avait fait partie de la première promotion d'enseignants de tamazight de la wilaya de Tizi Ouzou, constituée de
25 enseignants, au tout début. Mhana Boudinar s'est, par la suite, investi à fond dans l'enseignement de tamazight et c'est sur ce terrain qu'il a continué son combat aussi bien en tant qu'enseignant,mais également en tant que président de l'association des enseignants de tamazight et plus tard, en tant qu'inspecteur de la même langue.
Mhana Boudinar était omniprésent sur la scène culturelle amazighe et c'est lui qui a été l'initiateur et l'organisateur, de manière régulière, du concours Mouloud-Mammeri. Son apport en faveur de la langue amazighe, on le retrouve aussi dans l'audiovisuel grâce à ses productions diffusées, notamment par Berbère télévision. Mhana Boudinar était également poète et journaliste de la presse écrite ayant signé des articles, des reportages et des interviews aussi bien en français qu'en tamazight. Il a même joué dans des films en kabyle dont le long métrage «Tamacahut n Silyuna», adapté d'un célèbre conte populaire ancien.
La veillée a été organisée hier au chef-lieu de la commune de Yatafen, Souk El Had.
Le regretté sera enterré aujourd'hui jeudi 6 octobre 2022, à la mi-journée, au village At Saâda dans la commune de Yatafen.

 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours