{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Convention entre les festivals numériques du court métrage

Quand Annaba s'associe avec Oman

Les organisateurs du festival international du «portail numérique du court-métrage» d'Annaba (Algérie) ont signé une convention de coopération avec leurs homologues du festival «Cinemana du film arabe» du sultanat d'Oman, a-t-on appris lundi de Dalil Belkhoudir, fondateur du festival du portail de court-métrage de Annaba.
La convention a pour objectif de tisser des relations de coopération et d'échange d'expériences dans le domaine cinématographique et de formation des jeunes pour l'épanouissement des talents par un accompagnement artistique et technique, a expliqué Belkhoudir. Des ateliers de formation aux métiers du cinéma et l'utilisation des technologies nouvelles dans la production de courts-métrages seront ainsi organisés dans le cadre de cet accord sur des plateformes numériques au profit des jeunes talents, selon la même source.
Belkhoudir a rappelé que depuis son lancement en avril 2020, le festival du portail numérique du court-métrage d'Annaba a signé plusieurs conventions de coopération et d'échange dans le domaine du 7ème art avec plusieurs festivals internationaux dont le festival du film de Venise (Italie), d'Erbil (Irak), du festival du film pour enfants de Paris (France) et celui des films de sensibilisation de Tunisie.
Pour rappel, le festival du portail numérique du court-métrage d'Annaba continue d'organiser ses éditions virtuelles mensuelles.
Le mois de novembre courant a connu ainsi la tenue de la 19 ème édition avec la participation de 43 courts-métrages de 18 pays, a-t-on indiqué.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours