{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Béjaïa

La Cnas sensibilise les employeurs

Conscients des effets ravageurs de la crise sanitaire, les pouvoirs publics multiplient les mesures à même de sauvegarder les entreprises et, par ricochet, leurs emplois.

L'exonération des majorations et des pénalités de retard pour les employeurs, décidée récemment par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, a fait, hier, l'objet d'une conférence de presse animée par les responsables de la Cnas de Béjaïa, en son siège. Dans le cadre du dispositif mis en place par les pouvoirs publics, pour accompagner les opérateurs économiques, dans le cadre de la relance économique et prendre en charge les salariés et les employeurs, touchés par les effets de la pandémie de Covid-19, la Cnas, agence de Béjaïa, à l'instar de toutes les autres caisses du pays, a lancé une campagne d'information en direction des employeurs redevables en matière de cotisations, et ce, conformément aux dispositions de l'ordonnance n°12-21 du 25 août 2021», a-t-on indiqué, hier, lors d'une conférence de presse animée par son directeur, le docteur Nacer Atek. Le directeur et son adjoint ont détaillé la situation localement dans une démarche de sensibilisation qui relève, a-t-on expliqué, d'une importance capitale pour la pérennité de l'entreprise. L'agence de Béjaïa appelle, à cet effet, que «les employeurs ayant des difficultés à honorer leurs engagements vis-à-vis de la sécurité sociale, à se présenter au siège de l'agence et bénéficier des mesures exceptionnelles portant sur l'annulation des pénalités et des majorations de retard». Les délais sont fixés au 31 janvier 2022. Devant l'annulation des pénalités et des majorations de retard, expliquent les responsables de la Cnas de Béjaïa, l'employeur peut également bénéficier d'un échéancier de paiement des cotisations.
À Béjaïa, 4 000 employeurs, sur près de 17 000 recensés, ne sont pas à jour. Ces débiteurs sont ciblés par cette campagne qui s'articule également autour d'un porte-à-porte effectué par les agents de contrôle agréés. Tous les employeurs affiliés aux caisses de sécurité sociale sont concernés par ces mesures exceptionnelles liées à la suppression des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité sociale, jusqu'au 31 janvier 2022, insiste le conférencier, qui fait état de 8330 déjà régularisés par l'annulation des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité sociale, approuvée en Conseil des ministres tenu le 22 août dernier. Cette décision d'exemption, qui restera en vigueur jusqu'au 31 janvier 2022, profite à tous les salariés et non-salariés exerçant une activité pour leur propre compte, notamment ceux qui rencontrent des difficultés à régulariser leur situation et à honorer leurs engagements vis-à-vis de la sécurité sociale. Aussi, les opérateurs économiques concernés par ces procédures peuvent bénéficier d'un rééchelonnement de leurs dettes pour le paiement de leurs cotisations principales, avec une exonération totale des majorations et des pénalités de retard, lors du paiement de la dernière tranche.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours