{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Secteur de l’agriculture à Oran

La renaissance

Le directeur adjoint des semences et production a affirmé que «cette superficie est appelée à augmenter cette saison, sur des périmètres».

Rien n'empêche le développement du secteur de l'agriculture dans la wilaya d'Oran, malgré la faible superficie agricole et l'importante pression urbanistique ayant «anéanti» d'importantes fermes aux terres à la fois fertiles et nourricières. Le ton est, désormais, au retour à la vertu et à la valeur agricole. Le principe retenu est mis en application par la Coopérative des céréales et légumes secs, en élargissant le foncier agricole. Cette institution vient d'annoncer l'augmentation de 200 hectares, au titre de la saison agricole 2021-2022. En vrac, le directeur adjoint des semences et de la production à la Ccls, Ayoub Tayebi, fera savoir que «cette superficie est appelée à augmenter cette saison sur des périmètres», expliquant que «le programme de la filière des légumineuses, tracé par la Ccls pour la saison agricole en cours, vise une superficie globale de 200 ha pour la culture des lentilles et des pois chiches». Et d'ajouter que «cette superficie est appelée à augmenter cette saison sur des périmètres de 150 ha de pois chiches et de 50 ha de lentilles», rappelant que «la saison écoulée, elle avait atteint 120 ha». La même source a affirmé que «grâce à l'expérience acquise par la Ccls et au savoir-faire des agriculteurs de la filière au niveau de la wilaya d'Oran, la superficie qui sera consacrée à la production des lentilles et des pois chiches sera élargie, pour assurer au consommateur une disponibilité d'un produit local de qualité supérieure». La Ccls prévoit un rendement de 30 quintaux à l'hectare pour les lentilles et les pois chiches durant la saison agricole actuelle, si les conditions climatiques seront favorables.
La production de ces légumineuses a atteint, en termes de productivité, 10 q/ha durant la saison écoulée, faute de précipitations, sachant que le rendement moyen des lentilles et des pois chiches varie entre 25 et 30 q/ha lorsque les conditions météorologiques sont favorables, a-t-on souligné. Ces derniers jours, l'opération de commercialisation des lentilles et des pois chiches connaît, au niveau des points de vente de la Ccls, une affluence des citoyens. Le retour à la source étant une vertu, la formation tous azimuts n' est pas en reste. C'est du moins le principe que l'on a adopté dans la wilaya de Mascara, elle aussi pour son label agricole par excellence. L'Institut national spécialisé en formation professionnelle en agriculture de la ville de Tighennif, a, selon le directeur du même établissement, Abdelkader Thabti, formé 3 982 stagiaires depuis sa création en 2015. Cet institut offre 19 spécialités agricoles, après des formations sanctionnées par l'obtention, par le stagiaire, d'un certificat d'aptitude professionnelle et du diplôme de technicien supérieur. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours