{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Afin de mobiliser la population et lui redonner confiance

Le système de communication doit être transparent

Sans un retour à la confiance, point de développement. Ceci engendrera des conséquences dramatiques sur le plan socio-économique et sécuritaire.

Le rôle de l'intellectuel, ou de tout cadre de la nation crédible, n'est pas de faire des louanges en contrepartie d'une rente, contre-productive pour le pouvoir lui-même, mais d'émettre des propositions opérationnelles privilégiant les intérêts supérieurs de la nation. À une question comment reconnaissez-vous un bon personnage politique, Churchill avait répondu: même s'il reste en conversation avec moi, plus d'une heure, je ne saurai pas s'il a dit Oui ou Non. Dans ce contexte, avec le nouveau système de communication où tout est enregistré, un politique doit être réservé, ne jamais s'aventurer à faire des promesses qu'il ne pourra pas tenir, s'il veut conserver sa crédibilité auprès de la population qui a en mémoire ses promesses. Car avec les nouvelles technologies, qui révolutionnent le système d'information, sa maîtrise est primordiale qui peut être profitable pour dynamiser la société mais préjudiciable lors de la manipulation de certains réseaux, à des fins de déstabilisation avec la rumeur dévastatrice. Devant distinguer tactiques et stratégie, pour mobiliser la population s'impose un renouveau du système de communication dans le domaine économique, social, culturel et politique. La communication reste une affaire de terrain et non de bureaux feutrés, sa sémantique, sa sémiologie, sa stratégie et ses cibles ne pouvant relever de l'amateurisme, devant être élaborées à partir de travaux d'enquêtes ciblées. Pour que la communication ait un impact au niveau de la population, le rôle des conseillers en communication doit diriger les gestes et les mouvements, produire les grandes lignes du discours, préparer les phrases qui portent. Ce qu'il ne faut pas faire c'est de tomber dans la démagogie et le populisme. Dans ce cas, il faut des gens crédibles dans les espaces publics, ne devant pas faire appel aux intellectuels organiques aux ordres.
Sur le plan économique: neuf axes
Insister sur la nécessité des réformes économiques en faisant le lien direct avec les impératifs de justice sociale et de placer l'Algérie comme pays pivot par rapport aux nouvelles mutations mondiales la mondialisation. 1.2- Revenir à chaque fois sur la citation d'exemples révélateurs de situation pour comparer la situation politique, économique et socio-économique avec ce qui se passe autour de nous avec des pays comparables. 1.3- Justifier par des chiffres à l'appui sur la masse d'argent colossale dépensée et les impacts économiques et sociaux de l'indépendance à ce jour, l'histoire ne se découpant pas en morceaux, les dépenses pour l'assainissement financier des entreprises publiques économiques et dont le résultat a été largement en dessous des attentes. 1.4-Exposé des dépenses et résultats qui ont présidé à tous les organismes de création d'emplois avec les bonifications de taux d'intérêt (plus de 70% sont actuellement en difficultés et selon les organisations patronales, plus de 70% PMI/PME courent à la faillite, faute de trésorerie et d'approvisionnement fonctionnant à moins de 50% de leurs capacités. Quant aux start-up, prestataires de services, elles ont besoin d'un marché et d'un environnement concurrentiel, leur efficacité serait nulle à terme sans la dynamisation du tissu productif, l'élévation du niveau de qualification, et une efficacité des institutions nous retrouvant dans le même scénario des nombreuses faillites des projets de l'Ansej. Or, si les nouveaux projets sont lancés en 2022 entre deux à trois ans pour la rentabilité des PMI/PME et entre 2027/2029, pour les projets hautement capitalistiques donc ne devant pas attendre des entrées de devises avant cette date, alors que le monde économique aura profondément changé, et pour les projets PMI/PME. Avec la crise mondiale et l'endettement des Etats, le dernier rapport de janvier 2021 de la Cnuced, montre une baisse substantielle des IDE notamment vers le Maghreb et l'Afrique. 1.5 Mettre en relief les dangers de la dépendance financière de l'économie nationale d'un seul produit, à savoir les hydrocarbures, la nécessité d'axer les efforts sur le développement de l'agriculture moderne de grands espaces pour réduire la dépendance alimentaire extérieure (chiffres à l'appui), le volume de la valeur ajoutée créée par l'agriculture et sa participation dans le produit intérieur brut.
1.6- Insister sur l'importance de la création de l'emploi dans les services créateurs de valeur ajoutée (à ne pas confondre avec les services de la fonction publique). 1.7- Comparaison de la situation socio-économique avec nos voisins immédiats ou dans des pays à structures et potentiels économiques comparables. 1.8-Insister le rôle de la recherche scientifique dans le développement économique et social et sur la relation université / entreprise. Développer le secteur privé national productif y compris les services et l'accompagner par des mesures financières stimulantes et incitatives. Le diagnostic de la réformer le système financier, douane, fiscalité, domaine, banques de 1963 à 2021.
Sur le plan social: huit axes
La société algérienne comme toutes les sociétés humaines est structurée en fonction de plusieurs paramètres sociologiques: mettre en relief l'évolution, catégories d'âge, profession, sexes, statut social, statuts religieux, statut politique.
Redéfinir le rôle des collectivités locales à travers une réforme profonde pour pouvoir prendre en charge les besoins sociaux de la population sans cesse croissants. Développer les centres de loisirs et de détente pour les jeunes et les familles.
Insister sur la protection du consommateur par des mesures réglementaires rigoureuses.
Développer la sécurité des frontières (terrorisme, trafics en tous genres), des biens et des personnes par le recrutement et la formation des agents de sécurité qui doivent s'adapter aux nouvelles technologies.
Faire régner le respect de l'Etat de droit par tous, l'ordre afin d'éviter l'anarchie n'étant pas antinomique avec la cohésion sociale et la démocratie tenant compte de notre authenticité.
Sous-traiter certaines activités qui étaient assurées par les collectivités locales avec des associations de quartiers, le secteur privé «exemple l'enlèvement des ordures, l'éclairage public, l'entretien des routes, les espaces verts, le nettoyage des côtes, le reboisement, l'entretien et la réparation des bâtis...».
Développer le civisme et l'amour de la patrie, dont le rôle premier est la moralité tant des dirigeants que des citoyens en faisant de l'école un lieu de promotion sociale, le véritable patriotisme étant défini comme la contribution des Algériens à la valeur ajoutée nationale.
Sur le plan culturel: cinq axes
La culture est le segment vital du XXIème siècle tant pour le développement que pour les futurs comportements et besoins sociaux (eau, santé, éducation) avec la préservation de la biodiversité, les industries de l'avenir, dont, Internet, le tourisme dans toute sa diversité la musique, les jeux vidéo les feuilletons TV énorme espace de capital-argent.
Insister sur la diversité culturelle du pays et faire d'elle une richesse dont doivent profiter tous les Algériens.
Développer les espaces d'expression artistique et culturelle. et insister sur la nécessité des cultures des civilisations.
Introduire dans les programmes de formation et d'éducation nationale des enseignements de culture dont l'histoire ancestrale de l'Algérie des Numides à ce jour.
Faire du sport une activité de masse et professionnelle.
Développer les associations culturelles dans tous les domaines.
La communication politique doit éviter l'essoufflement et la monotonie et que les déclarations et les gestes de responsables ne soient un objet de caricatures ou de plaisanteries soit dans la presse soit dans les espaces publics.
Les Algériens souhaitent que leurs responsables leur ressemblent, ce dernier doivent éviter d'essayer cela, car c'est au peuple de leur ressembler.
Dans le domaine politique: sept axes
Dans ce cadre, les responsables doivent tracer un registre d'engagements qui toucheraient en premier lieu les situations pénibles vécues renvoyant à la gouvernance: l'intégration de la sphère informelle qui produit la corruption, la bureaucratie centrale et locale, l'urbanisation anarchique faute d'une véritable politique d'aménagement du territoire, le problème du logement suivent livrés sans VRD, des infrastructures défectueuses, les malades dans les hôpitaux avec un système de santé à revoir, éviter cet assainissement répété des entreprises publiques qui, selon les données du premier ministère, reprises par l'APS, le 1er janvier 2020, ont nécessité les 30 dernières années environ 250 milliards de dollars dont plus de 80% sont revenues à la case départ
Il faut que les responsables politiques à tous les niveaux, se présentent avec la modestie qu'exigent l'imaginaire et le mental algérien sans tomber dans le populisme médiatique qui serait alors contre-productif. Car la fonction ne doit pas être un privilège pour se servir mais une lourde mission pour servir la nation. 4.5 - L'opinion publique nationale se ligue normalement autour de la femme ou l'homme rassembleur capable de lui réaliser un certain accomplissement. Le patriotisme à ne pas confondre avec le nationalisme chauviniste peut féconder la matrice qui forge la mobilisation populaire sous réserve toujours de la moralité car les Algériens et en dépit des apparences sont attachés à leur passé et aux défis de leur présent. 4.7-Dans ce contexte il faut mettre en exergue la détermination à approfondir les réformes et l'alternance démocratique, qui aura pour but une vie meilleure au profit des générations présentes et futures. En résumé, sans un retour à la confiance, supposant un système de communication officiel transparent, tant des citoyens, des investisseurs nationaux et internationaux et des stratégies d'adaptation au nouveau monde en perpétuel changement, il ne faut pas être utopique, point de développement avec des conséquences dramatiques sur le plan socio-économique et sécuritaire.
Le concept de crise que traverse l'Algérie doit se hisser au niveau de la crise du monde et ne pas rester une crise de société bloquée faute de perspectives pour l'avenir d'une population et surtout d'une jeunesse angoissés et même très angoissés par les assauts de la nature, par la violence humaine et les déchéances sociales et économiques. La communication rénovée doit trouver des réponses réelles qui répondent en priorité à ces angoisses. Or, il faut redonner confiance afin que les Algériens s'impliquent car, les réalisations futures sont à leur porté. Cette crise ne concerne pas seulement l'Algérie, mais le monde entier qui aujourd'hui est traversé par une crise d'identité avec des traumatismes sociaux, comme le montre le désintérêt vis-à-vis des partis et des sociétés civiles traditionnelles lors de différentes élections. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours