{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La Banque mondiale optimiste pour l’Algérie

Dans un récent rapport sur la dette mondiale, la Banque mondiale a fait un état des lieux des investissements directs étrangers (IDE) dans le monde en 2020, dont l'Algérie. Comme il fallait s'y attendre, la pandémie de Covid-19 a eu un impact négatif sur le volume global des investissements. Pour les pays à revenu faible et intermédiaire, hors Chine, les IDE ont chuté de 23% en 2020. L'Algérie a vu le flux des investissements étrangers directs baisser fortement de 21% à seulement 1,1 milliard de dollars, «malgré les efforts des autorités pour diversifier les IDE en levant les restrictions et la règle du 49/51», note la Banque mondiale qui demeure optimiste pour le retour des investisseurs étrangers dans le pays «Cependant, ces mesures devraient avoir un impact positif une fois les IDE post-Covid-19 se seraient redressés plus largement», prévoit le rapport.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours