{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le stand algérien et Cate Blanchett hissent les couleurs de la Palestine sur la Croisette

La Palestine continue de faire la Une des grands événements à Cannes. En plus de l'annulation du film israélien qui était prévu à Cannes, voici quelques stars de Hollywood s'impliquent dans la défense de la cause palestinienne. Ce lundi 20 mai, l'actrice australienne Cate Blanchett est apparue à Cannes, dans une robe aux couleurs vert, blanc et noir, figurant, avec l'ajout du rouge du tapis du Festival, le drapeau palestinien. En novembre, elle avait appelé, devant le Parlement européen, à un cessez-le-feu à Ghaza. Noir, blanc, vert et le tapis rouge. La célèbre actrice australienne est venue assister à la première du film The Apprentice au festival de Cannes. Un message subtil de soutien au peuple ghazaoui. Selon les internautes, qui ont rapidement associé cette palette de couleurs à la Palestine, où l'offensive aérienne et terrestre d'Israël sur la bande de Ghaza a déjà fait plus de 35 000 morts depuis le 7 octobre. Le 8 novembre 2023, un mois après le début de la guerre entre le Hamas et Israël, l'actrice prononçait, devant le Parlement européen, un discours sur la situation des réfugiés dans le monde. Ambassadrice du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, la comédienne appelait déjà à «un cessez-le-feu humanitaire immédiat» dans la bande de Ghaza. «Je ne viens ni d'Israël ni de Palestine. Je ne fais pas de politique ni même d'analyse politique, mais je fais partie des témoins, avait-elle déclaré devant le Parlement européen en novembre. Le conflit a fait, et continue à faire, des milliers de victimes innocentes». «Je ne peux pas fermer les yeux», affirmait-elle alors. Si Cate Blanchett a été filmée par des dizaines de caméras, la grande messe organisée par le stand algérien à Cannes n'a pas ameuté les médias occidentaux et même arabes, car trop impliqués dans le soutien à l'État sioniste. N'empêche que l'Algérie, qui a marqué son retour sur la Croisette avec une affiche de la bataille d'Alger a adopté le slogan «Algeria Is Back.». Le pavillon algérien, situé entre le stand tunisien et un peu loin de celui du Maroc, a rabattu la foule avec l'organisation d'une journée de soutien au peuple palestinien et à Ghaza. Les drapeaux algérien et palestinien, attachés à la barre, flottent sur la Croisette. Le patron du Cadc, Zinedine Arkab, n'a pas lésiné sur les moyens, en ramenant sur le stand des stars mondiales du cinéma algérien et d'ailleurs à l'image de Fianso, alias Sofiane Zermani, le réalisateur algéro-brésilien Karim Aïnouz, les producteurs Yacine Bouaziz, Ahmed Aggoune, Bachir Derraïs, Lynda Nouari, Rachid Benhadj, Mehdi Benaïssa ou encore des écrivains comme Kaouther Adimi, venue animer une conférence sur la littérature et le cinéma. Pour honorer la Palestine, le stand algérien a invité plusieurs jeunes cinéastes palestiniens ainsi que des grandes figures, à l'image du grand cinéaste Rachid Mashrawi.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré