{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Derbal: l’Algérie engagée à valoriser les ressources en eau et à protéger l’environnement

Le ministre de l’Hydraulique, M. Taha Derbal a mis en avant lors des travaux du 10ème Forum mondial de l’eau qui s’est ouvert lundi à Bali, en Indonésie, l’engagement de l’Algérie à valoriser les ressources en eau et à préserver l’environnement et les écosystèmes.

 

Intervenant à une session regroupant des ministres et représentants des pays participant au forum, M. Derbal a tenu à souligner que "la question de l’eau a une influence majeure sur les conditions de vie des populations, le développement social et économique ainsi que dans la protection des écosystèmes dans la réalisation des objectifs du développement durable en vue de protéger les intérêts des prochaines générations".

 

Il a ajouté, dans ce cadre que l’Algérie, de par son appartenance géographique, fait partie d’"une région fortement exposée soit à la sécheresse soit à des inondations", en sus de "l’augmentation des besoins en eau potable" auxquels s’ajoutent ceux des secteurs de l’industrie et de l’agriculture "résultant de la croissance démographique et du développement économique accéléré".

 

Ces nouveaux défis ont conduit l’Algérie à adopter plusieurs mesures pour faire face au stress hydrique. Ainsi, précise M. Derbal, "le gouvernement algérien sous la conduite éclairée du président de la république, M. Abdelmadjid Tebboune a mis en place une stratégie nationale multidimensionnelle à travers le plan national de l’eau à l’horizon 2030 visant à développer des structures de base qui répondent aux besoins du pays en eau à moyen et long terme".

Afin d’atteindre cet objectif, "l’Algérie œuvre sur tous les fronts à travers l’enrichissement et la rationalisation de sa politique nationale de l’eau afin de s’adapter aux nouveaux développements et répondre aux problématiques liées aux ressources en eaux transfrontalières à cause de certains projets" entrepris par un pays voisin, a-t-il dit.

 

Dans ce cadre, il a rappelé qu’il a été procédé depuis 2005 à une révision complète des législations en matière des ressources en eau, et ce par l’adoption d’une loi consacrant les principes sur lesquels s’appuie l’utilisation des ressources hydriques et leur gestion, dont le droit de l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous les citoyens et ce dans le cadre du respect de l’équilibre environnemental et social.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré