{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Erdogan dénonce le véto américain à un cessez-le-feu à Ghaza

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a dénoncé samedi le véto américain à un cessez-le-feu dans la bande de Ghaza, affirmant que "chaque jour la Déclaration des droits humains est violée" dans ce territoire, cible des agressions sionistes.

 

"Depuis le 7 octobre, le Conseil de sécurité est devenu un conseil de protection et de défense" de l'entité sioniste, a dénoncé le chef de l'Etat turc à l'occasion du 75è anniversaire de la déclaration des droits humains.

 

Le projet de résolution, préparé par le secrétaire général, Antonio Guterres, a été rejeté par la seule voix des Etats-Unis qui s'y opposaient, une abstention (le Raoyaume-Uni) et treize voix pour.

 

"Est-ce ça, la justice?" a lancé M. Erdogan qui a répété une nouvelle fois que "le monde est plus grand que cinq".

 

"Chaque jour la Déclaration des droits humains est violée à Ghaza", a-t-il continué.

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU n'a pas réussi vendredi, à voter, pour la deuxième fois, une résolution en faveur d'un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Ghaza pour des raisons humanitaires, après que les Etats-Unis ont utilisé leur droit de véto.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré