{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La commémoration des manifestations du 11 décembre 1960, une occasion pour se remémorer les valeurs de la Révolution

La commémoration des manifestations du 11 décembre 1960 est "l’occasion pour les Algériens de se remémorer les valeurs de la glorieuse Révolution" et de "se mobiliser pour la construction de la nouvelle Algérie", a déclaré, samedi à Guelma, le président du parti Sawt Echaâb (Voix du peuple), Lamine Osmani.

M.Osmani, qui a présidé une rencontre des militants et des sympathisants de son parti, au Centre culturel islamique Moubarak-Boulouh, dans le cadre du programme élaboré par Sawt Echaâb en commémoration de ces manifestations et en solidarité avec le peuple palestinien, a souligné que de telles occasions "constituent des haltes pour se remémorer l’héroïsme et les épopées de la génération de Novembre pour que les Algériens d’aujourd’hui puissent jouir de la liberté et de l’indépendance".

Il a rappelé, dans ce contexte, que Algériens, "de toutes catégories sociales et quelle que soit leur appartenance politique, sont tenus de défendre les acquis légués par la génération de la Révolution en s’engageant résolument dans la construction du pays".

Il a également estimé que la préservation du message des Martyrs qui ont donné leur vie pour l’indépendance, "exige que la génération actuelle se mobilise réellement pour que le pays vive indépendant, développé et stable".

Le président du parti Sawt Echaâb a renouvelé son appel quant à la nécessité, selon lui, "d’accorder davantage de prérogatives aux élus locaux afin de leur permettre de contribuer efficacement au processus de développement du pays au niveau local", soulignant que la construction de la nouvelle Algérie "nécessite la participation de tous et de bonnes relations entre l’administration et les élus locaux".

S’agissant des massacres odieux commis par l’entité sioniste contre le peuple palestinien, en particulier dans la bande de Ghaza, le même responsable de parti a salué "la position du gouvernement et du peuple algériens en matière de soutien de leurs frères palestiniens" avant de noter que cette position "ferme" de l’Algérie  "découle des valeurs de Novembre et du soutien aux causes justes par la génération de la glorieuse Révolution".

Pour M. Osmani, la violation flagrante des droits de l’homme par l’entitésioniste, en Palestine occupée, est un "test pour toute l’humanité".

Il a appelé la communauté internationale à "se réveiller et à prendre conscience".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré