{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Rapporteuse onusienne: les infrastructures de santé complètement détruites à Ghaza

 La Rapporteuse spéciale des Nations unies sur le droit à la santé, Tlaleng Mofokeng, a indiqué, jeudi, que les infrastructures de santé dans la bande de Ghaza ont été complètement détruites et que de nombreux professionnels de la santé sont tombés en martyrs en plein exercice de leur métier.Dans un communiqué, la rapporteuse onusienne a souligné que l'occupation sioniste "a déclaré une guerre implacable contre le système de santé à Ghaza, après avoir bombardé et détruit des hôpitaux, y compris un hôpital destiné au traitement des enfants"."La pratique de la médecine dans la bande de Ghaza est attaquée, et en tant que médecin praticien, je ne peux que comprendre ce que souffrent mes collègues à Ghaza. Ils travaillent pendant que leurs collègues et leurs proches sont attaqués et menacés de mort", a-t-elle déploré. Et d'ajouter :" Nous traversons la période la plus sombre de notre vie en ce qui concerne le droit à la santé".Avant de conclure : "Nous assistons à une guerre honteuse contre les travailleurs de la santé. Arrêtez la guerre contre Ghaza et mettez-y fin maintenant", rappelant qu"'en tant qu’enfant survivant de l’apartheid, je comprends très bien le traumatisme que les enfants et les habitants de Ghaza subissent".

 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré