{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tindouf: le programme complémentaire décidé par le président de la République, un acquis important

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Brahim Merad a affirmé, samedi à Tindouf, que le programme complémentaire décidé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune au profit de cette wilaya, était "un acquis important" qui permettra de prendre en charge les préoccupations des citoyens.

 

S'exprimant lors d'une réunion de coordination avec des cadres locaux, des élus et des représentants de la société civile de Tindouf, M. Merad a indiqué que "de grands efforts sont fournis par l'Etat pour stimuler le développement à Tindouf. Ils restent toutefois en deçà de nos ambitions pour cette wilaya importante".

 

"Le programme complémentaire décidé par le président de la République au profit de la wilaya, est un acquis important qui permettra de prendre en charge les préoccupations des citoyens dans les domaines de la santé, de l'alimentation en eau, de l'assainissement et de l'aménagement urbain", a affirmé M. Merad.

 

Selon le ministre, "les projets stratégiques lancés, la semaine écoulée, par le président de la République, changeront le visage de la wilaya et de toute la région".

 

Il s'agit des projets économiques structurants, à savoir l'exploitation de la mine de Gara Djebilet, la ligne de chemin de fer sur une distance de 950 km, l'ouverture du passage frontalier algéro-mauritanien, ainsi que la création d'une zone franche.

 

Ces projets ont été décidés selon une approche complémentaire et permettront de créer une importante dynamique économique et des milliers de postes d'emploi, a-t-il ajouté, relevant qu'ils répondent également à la nouvelle orientation d'appui aux exportations hors-hydrocarbures et de consolidation de la dimension africaine.

 

L'élaboration du programme complémentaire pour la wilaya, se fera "selon une approche participative" qui associera tous les cadres locaux, notamment les représentants du peuple et les composantes de la société civile, en vue d'arrêter les axes du programme complémentaire, de manière à satisfaire les priorités de la population, d'autant que cette wilaya dispose déjà d'un important programme en cours, doté d'une enveloppe de 38 milliards de DA et qu'il convient de parachever.

 

A noter que la visite du ministre de l'Intérieur dans la wilaya de Tindouf, s'inscrit dans le cadre de l'élaboration du programme complémentaire et de la détermination des priorités devant être prises en charge, en préparation du déplacement du Premier ministre, Nadir Larbaoui, conformément aux instructions du Président de la République, lors de sa récente visite dans la wilaya.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré