{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Assurer la sécurité et l’autosuffisance alimentaires

Une priorité nationale

L’enjeu de la sécurité alimentaire s’impose comme une priorité stratégique pour l’Algérie.

La problématique de la sécurité alimentaire taraude d'une manière chronique un nombre important de pays de par le monde. L'Algérie a opté pour une approche intrinsèque quant à la résolution de ladite problématique qui s'inscrit d'une manière organique dans une perspective de la consolidation et le renforcement de la Sécurité nationale.
La Sécurité nationale ce n'est pas uniquement la force militaire et le développement de la politique de défense afin de faire face aux menaces et dangers qui guettent le pays. Certes, cette stratégie de défense doit avoir une place prépondérante, mais cela ne peut avoir de sens concret et efficace si la notion de défense et de Sécurité nationale n'intègre pas dans son sillage la sécurité alimentaire comme source d'autonomie et d'indépendance du pays, dont la souveraineté économique repose sur l'autosuffisance alimentaire en premier lieu. La sécurité alimentaire est le gage d'indépendance d'un pays dans des périodes de paix ou de guerre. L'Algérie a dévoilé dernièrement à travers l'institution militaire la nécessaire urgence d'assurer la sécurité alimentaire et l'impératif d'autosuffisance. Cet intérêt revêt un caractère stratégique pour le pays dans un contexte mondial caractérisé par la course à l'hégémonie par les puissances internationales et leur mainmise sur les États dont les situations de crise les taraudent au point que leur souveraineté est quasiment entamée. L'Algérie, consciente de cet enjeu et les dessous de cette course effrénée des puissances internationales en guise de dominer le monde et imposer son hégémonie, a décidé de maintenir la cadence de la production agricole d'une manière diversifiée. Cette politique agricole est imposée par la conjoncture qui impacte la situation régionale et internationale. La géopolitique du monde d'aujourd'hui dicte cette stratégie dans la perspective d'assurer l'indépendance alimentaire et ne pas tomber dans le piège de la dépendance aux conséquences désastreuses sur la souveraineté du pays. Dans ce sens, l'éditorial d'El Djeïch, a rappelé l'importance de la sécurité alimentaire en soulignant que «la stratégie de l'Algérie pour assurer sa sécurité alimentaire s'appuie sur plusieurs axes, dont le renforcement de la production locale à travers l'augmentation de la productivité dans le domaine de l'agriculture et le développement des industries agroalimentaires». Et d'ajouter que «le secteur agricole a bénéficié d'une attention particulière du gouvernement, dans la mesure où il constitue le moteur principal de l'économie nationale», souligne-t-on, en rappelant les mesures concrètes prises dans le cadre de l'exécution de la stratégie du président de la République visant à garantir la sécurité alimentaire. Cet intérêt qui prend de l'ampleur au vu des autorités du pays eu égard au secteur de l'agriculture renseigne sur la nouvelle démarche adoptée par le président de la République afin d'assurer la sécurité alimentaire. Dans le cadre de la réalisation de la stratégie de l'autosuffisance céréalière, l'Algérie a opté pour le maintien du niveau de production agricole d'une manière diversifiée pour pouvoir exporter ses produits vers le marché international et régional à la fois. L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a fait allusion, aux «progrès importants réalisés par l'Algérie dans le domaine de la sécurité alimentaire», a affirmé l'organisation. Le président de la République a déclaré à la presse qu'il est «satisfait des résultats positifs réalisés, ces dernières années, par le secteur de l'agriculture qui a contribué à plus de 14,7% au PIB en 2022 où la valeur de la production agricole a atteint près de 4 550 milliards de DA, soit une hausse de 38% par rapport à 2021». La FAO a souligné que «l'indicateur mondial de la sécurité alimentaire a classé l'Algérie en tête des pays africains et au 54e rang sur 113 pays dans le monde, améliorant de manière significative son classement», a-t-elle signalé. L'enjeu de la sécurité alimentaire s'impose comme une priorité stratégique pour l'Algérie qui veut rompre coûte que coûte avec la sinistre expérience du passé qui était caractérisée par la dépendance du pays sur le plan agricole en général et les céréales en particulier. La sécurité alimentaire est indissociable de la Sécurité nationale.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours