{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

USMA

Une qualification dans la douleur

Cette rencontre retour du deuxième tour préliminaire de la coupe de la CAF, a été bien disputée, de part et d'autre.

L'USM Alger a véritablement souffert, dimanche face à une équipe marocaine du FUS de Rabat, bien organisée collectivement, en terminant son match sur le score vierge de zéro partout, sur la pelouse du stade Miloud Hadefi d'Oran. Ce qui n'a pas empêché l'USM Alger de se qualifier à la phase des poules, grâce au bénéfice de l'avantage du but marqué à Rabat au match aller.
Cette rencontre retour du deuxième tour préliminaire de la coupe de la CAF, a été bien disputée, de part et d'autre, mais, malheureusement pour les nombreux supporters qui se sont présentés au stade, les attaques des deux équipes ont été muettes. Comme attendu, revigorés par le nul ramené de Rabat, les joueurs de l'USMA ont débuté la partie avec la détermination d'ouvrir la marque d'emblée pour d'une part, prendre confiance et faire douter les Marocains, d'autre part.
Mais, les joueurs du coach Sellami ont bien dominé le milieu de terrain, empêchant ainsi les joueurs du coach Benchikha de bien développer leurs attaques.
Jouant en brouillement, confondant ainsi vitesse et précipitations, les joueurs des Noir et Rouge n'ont pas su comment prendre à défaut cette bonne défense marocaine et surtout, ce bon gardien de but Madjid.
C'est le cas pour Benzaza, Embarek, Belkacemi, Redouani et Tony Song, respectivement, à la 16', 28', 31', 37' et 45' du jeu.
Pendant ce temps, les joueurs du FUS de Rabat jouent les attentistes en tentant d'exploiter des contres, en vain.
C'est ainsi que la mi-temps est sifflée sur le score vierge.
De retour des vestiaires, les protégés de Abdelhak Benchikha ont changé leur option de jeu en cherchant, à leur tour, d'exploiter les contres pour prendre à défaut la défense marocaine et son gardien de but Madjid, très alerte.
Mais au fil des minutes, les joueurs de l'USMA baisse de régime, certainement, à cause de la fatigue, laissant l'initiative aux joueurs du FUS de Rabat, de faire le jeu. Et c'est ce qu'ont, justement, exploité les joueurs de Sellami en se portant carrément dans le camp des Rouge et Noir. Le jeu s'est concentré au milieu de terrain que maîtrisent les Marocains qui ont d'ailleurs pu se procurer plusieurs occasions de marquer. C'est le cas pour Azri qui venait juste d'effectuer son entrée en jeu, tire en force de loin, mais le gardien de but Benbot a bien suivi l'action en déviant la balle en corner (49').
On jouait la 60' du jeu, lorsque Azri effectue une belle ouverture à l'intérieur de la surface de réparation de l'USMA, El Msane reprend la balle de la tête pour la mettre au fond des filets de Bendott. Mais, l'arbitre tunisien Sadok Selmi a refusé ce but, jugeant que la balle aérienne d'El Msane est sortie de l'aire du jeu. Ce qui a fait réagir les joueurs marocains contestant cette décision de l'arbitre de ne point compter cette réalisation. Par la suite, c'est au tour d'Azri de rater une autre opportunité de marquer. Jouant le tout pour le tout, les Marocains dominent parfaitement la fin de la partie, en multipliant les rushs et prennent carrément d'assaut le camp des Rouge et Noir qui ne font que défendre tout en tentant des contres. La balle passe d'un camp à l'autre sans que ni les uns ni les autres, ne sont arrivés à scorer. En fin de partie, les Marocains ont mis la pression devant des joueurs de l'USMA paraissant bien fatigués, qui, finalement ont bien réussi à garder leur cage vierge.
Et c'est ainsi que cette partie s'est terminée comme elle avait débuté. C'est-à-dire sur le score vierge de zéro partout. Et à la faveur du but inscrit par les Rouge et Noir au match aller, sanctionné également par un nul, mais «positif» celui-là, ils sont donc qualifiés à la phase des poules. Celle-ci débutera le 24 novembre prochain et s'étalera jusqu'au mois de mars de l'année prochaine.
Et aux dernières nouvelles, le tirage au sort de la phase de groupes, aussi bien de la Ligue des Champions que de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF) aura lieu le vendredi 6 octobre à Johannesburg (Afrique du Sud). C'est ce qu'a indiqué le site spécialisé Yallokora, vendredi dernier, citant des sources proches de l'instance continentale.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours