{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Conférence à Alger sur le Prix Sharjah pour les finances publiques

Une conférence a été organisée lundi à Alger pour faire connaître le Prix Sharjah pour les finances publiques aux cadres de différents organismes et institutions activant dans le domaine des finances en prévision de la participation à ce concours dont la cérémonie de clôture est prévue en mai 2023.

Dans une allocution prononcée au nom du ministre des Finances lors du 2e cycle de cette conférence, le directeur général des relations économiques et financières extérieures au ministère, Ali Bouhraoua, s'est félicité de cette initiative organisée par l'Organisation arabe pour le développement administratif de la Ligue arabe en collaboration avec le Gouvernement de Sharjah (Emirats arabes unis).

Il s'agit à travers cette conférence de tirer parti des meilleures pratiques et expériences arabes en matière de gestion des finances publiques au service du développement durable par la rationalisation de l'utilisation des ressources financières et l'incitation des gestionnaires et des responsables à mettre en œuvre les meilleures pratiques financières, a expliqué le responsable.

Pour sa part, le secrétaire général du Prix Sharjah pour les finances publiques, Rashid bin Saqr Al-Qasimi, a affirmé que ce prix visait à améliorer la gestion financière dans le monde arabe.

Le directeur général de l'Organisation arabe pour le développement administratif, Nasser Al-Hatlan Al-Qahtani, a, quant à lui, souligné l'importance de ce concours qui cible essentiellement les ministères des Finances, les départements financiers locaux et régionaux, les institutions et organismes financiers arabes, le secteur financier public et privé, les organismes de contrôle et d'audit arabes, les institutions monétaires, les fonds souverains arabes, les établissements bancaires, les banques arabes et les caisses de retraites et de sécurité sociale.

Le concours offre plusieurs prix aux catégories "entreprises" et "individus".

S'agissant des catégories "entreprises", les prix seront distribués aux établissements qui se sont distingués dans les finances publiques, les systèmes et applications financiers électroniques, la gestion de projets financiers, l'innovation financière, la gestion des fonds souverains, le contrôle, la vérification et la gestion des risques financiers, mais aussi la présentation des services financiers.

Quant aux catégories "individus", les prix seront distribués aux personnes qui se sont démarquées en tant que directeur arabe des finances, directeur arabe du budget, directeur arabe des impôts, directeur arabe des comptes, directeur arabe des systèmes financiers électroniques, directeur arabe d'achats et de contrats, auditeur arabe et comptable arabe.

La participation est ouverte via le site web du concours, conformément aux conditions et aux dispositions qui y sont mentionnées, et ce, jusqu'à la fin du mois de janvier de l'année prochaine.

Les commissions compétentes évalueront les dossiers de participation durant les mois de février et mars, avant l'adoption des résultats finaux par un Conseil d'administration en avril, alors que la cérémonie de remise des prix aura lieu en début mai 2023.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré