{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La PC effectue plusieurs interventions dans le Centre du pays ces dernières 24 h

Plusieurs interventions ont été effectuées par les unités de la Protection civile suite à  l'effondrement partiel d'habitations et des glissements de terrain au niveau des wilayas du Centre pays, touchées par les intempéries des dernières 24 heures, sans faire de victimes, indique mercredi un bilan de la Protection civile.

Dans la wilaya d'Alger, il a été enregistré l'effondrement partiel d’un balcon d’un bâtiment et l'effondrement d’un mur d’un immeuble suite à un glissement de terrain à Bab El Oued, sans faire de victimes, précise la même source.

Les éléments de la Protection civile sont intervenus, suite à l'effondrement du toit d’une habitation vétuste dans la commune de Rais Hamidou et l'effondrement d’un mur sur la chaussée après un glissement de terrain dans la commune de Bir Mourad Rais. Ils ont également été alertés en raison du risque d’effondrement de 2 habitations illicites à Haouch Djirou.

Dans la commune de Bologhine, il a été relevé l'effondrement partiel du toit d’une cuisine d’un immeuble, sans enregistrer de victimes, ainsi qu'un risque de glissement de terrain dans trois quartiers de la même commune.

Les unités de la Protection civile sont intervenues après la chute d’un poteau éclectique à l’intérieur d'un lycée à Sebbala dans la commune d'El Achour, et un glissement de terrain à hauteur du stade communal de Bouzaréah.

D'autre part, plusieurs interventions d’épuisement et pompage d’eau pluviales infiltrés à l’intérieur d'habitations et édifices publics et privés ont été effectuées dans les communes de Bordj el Bahri, Birtouta et les Eucalyptus.

Dans la wilaya de Tizi Ouzou, il a été enregistré l'effondrement de trois murs dans les communes d'Azeffoun, Redjaouna et Draâ El Mizan, sans faire de victimes, indique le bilan, ajoutant que le trafic routier sur la RN12 a été coupé à la circulation au lieu dit Ben Sifi (commune de Draa Ben Khedda) de même que le chemin de wilaya (CW100) au niveau de la commune de Béni Douala.

Plusieurs autres opérations d’épuisement et de pompage des eaux pluviales ont été effectuées par les éléments de la Protection civile à travers les communes d’Ait Yahia Moussa, Draa Ben Kheda, Beni Douala, Yakouren et Bouzguene où deux routes communales étaient coupées à la circulation au niveau des villages Sahel et Boubhir.

Dans la wilaya de Boumerdes, plusieurs opérations d’épuisement et de pompage des eaux pluviales ont été effectuées au niveau des habitations et édifices et les routes à travers les communes de Thenia, Corso, Ouled Heddadj, Hammadi, Chaabet el Ameur et Bordj Menael.

Les unités de la Protection civile de la wilaya de Blida ont procédé au pompage des eaux pluviales à travers les communes de Chebli, Larbaa, El Affroun et Meftah, précise la même source, notant que la RN42 est rendue difficile à la circulation suite aux stagnations des eaux pluviales au niveau d'El Affroun.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours