{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le club de foot Deportivo Palestino rend hommage aux victimes de l'agression sioniste à Ghaza

"A la mémoire de ceux qui ne sont plus là", dit le message inscrit sur une banderole posée dans une tribune vide du Club Deportivo Palestino qui évolue dans le championnat de 1ere division chilien, pays d'Amérique latine qui abrite la plus grande communauté de Palestiniens en dehors du monde arabe.

"Nous avons décidé d'avoir un espace dans notre tribune et de le laisser vide en mémoire de ceux qui ne sont plus là, en geste de soutien au peuple palestinien et à ce qui se passe à Ghaza", explique  le président du club Jorge Uauy.

Les joueurs, vêtus de leur maillot rayé vert, blanc et rouge avec la carte de la Palestine avant la création de l'entité sioniste imprimée sur la manche gauche, ont observé une minute de silence avant la rencontre disputée jeudi soir dans le stade municipal de La Cisterna, au sud de Santiago, comptant pour la 28e journée du championnat professionnel local.

Des enfants portant un keffieh noir et blanc sur les épaules les ont accompagnés sur la pelouse, devant un petit millier de supporters. Lors d'un match précédent, les joueurs, couverts du même keffieh, s'étaient agenouillés sur le terrain.

"Ce sont des façons différentes d'exprimer la douleur et la proximité avec la Palestine. Aujourd'hui, c'était les enfants pour montrer qu'ils sont les plus touchés", souligne M. Uauy. "On espère qu'ils verront qu'il y a des gens dans d'autres parties du monde qui s'intéressent à eux et qui souffrent pour eux".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré