{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le Premier ministre salue le soutien du Parlement au Gouvernement

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a salué samedi le soutien des deux chambres du Parlement au Gouvernement, affirmant la poursuite des efforts en vue de concrétiser le programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Animant une conférence de presse au Conseil de la Nation à l'issue d'une séance consacrée aux réponses aux préoccupations des membres du Conseil sur la Déclaration de politique générale du Gouvernement, le Premier ministre a déclaré: "Nous nous félicitons du soutien des membres des deux chambres du Parlement au Gouvernement", promettant d'aller de l'avant vers les horizons escomptés par les Chouhadas et dessinés par le président de la République dans son programme de renouveau".

A ce propos, Benabderrahamane a indiqué que "l'Algérie se dirige vers un véritable décollage économique qui mènera notre patrie aux horizons auxquels nous aspirons tous".

Il a rappelé qu'il y avait "certaines pratiques qui entravaient ce décollage et heureusement que nous les avons éradiqués pour conduire notre patrie vers ces horizons escomptés pour placer l'Algérie sur la bonne voie de leadership au niveau régional".

A ce propos, M. Benabderrahmane a fait savoir que tous les indicateurs macroéconomiques du pays étaient "positifs", ajoutant que l'affluence des investisseurs étrangers vers l'Algérie traduit le recouvrement par notre pays de ses atouts économiques.

En tête de ces indices macro-économiques, le Premier ministre a cité les réserves de change qui mettent le pays et la balance commerciale dans une situation "totalement confortable", ainsi que l'indice de croissance "que ne pensons au dessus des prévisions de certaines institutions financières internationales".

"Cet indice (de croissance) sera revu à la hausse vers la fin de l'année", a-t-il expliqué.

A cela s'ajoute l'indice de la liquidité monétaire et bancaire qui a atteint des niveaux records en septembre dernier dépassant les 1.800 milliards DA.

A cette occasion, il a appelé les investisseurs nationaux et étrangers à accéder aux différents domaines qui constituent un nouveau levier de l'économie nationale notamment l'agriculture, l'industrie manufacturière, le tourisme, les micro-industries, la pêche, l'aquaculture, les mines, le transport aérien et maritime ainsi que les banques.

Par ailleurs, le Premier ministre a loué la réalisation "historique" accomplie jeudi dernier, à savoir la signature des factions palestiniennes d'un accord de réconciliation, sous la direction du Président de la République qui a redonné à l'Algérie sa place et son rôle pionnier au niveau international".

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré