{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Une agence onusienne salue la vague de reconnaissance du statut d'Etat de la Palestine

Le Bureau du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien de l'Assemblée générale des Nations Unies a salué mardi la vague croissante de reconnaissance du statut d'Etat de la Palestine.     

Dans un communiqué de presse, le bureau se félicite vivement de la récente reconnaissance de l'Etat de Palestine par la Barbade, les Bahamas, l'Irlande, la Jamaïque, la Norvège, l'Espagne et Trinité-et-Tobago.  

Le bureau a loué la détermination de ces pays à défendre et à promouvoir le droit inaliénable du peuple palestinien à l'autodétermination et à apporter de l'espoir dans un contexte de guerre dévastatrice à Ghaza et de menaces croissantes pour la survie du peuple palestinien.  

L'élargissement de la reconnaissance fait suite à la résolution de l'Assemblée générale du 10 mai 2024, qui réaffirme le droit du peuple palestinien à l'autodétermination, y compris le droit à un Etat de Palestine indépendant.            

Ces développements font écho aux voix internationales de plus en plus nombreuses qui réclament l'égalité des droits et l'autodétermination telles qu'elles sont inscrites dans la Charte des Nations Unies, ainsi que la fin de l'occupation sioniste du territoire palestinien, y compris Al Qods -Est, et une solution diplomatique juste et pacifique à la question de la Palestine, a poursuivi le bureau.  

Il exhorte le Conseil de sécurité des Nations Unies à s'aligner sur le large consensus exprimé par l'Assemblée générale et à recommander l'admission de l'Etat de Palestine en tant que membre à part entière de l'ONU.  

Le bureau déplore les agressions militaires sionistes en cours à Ghaza, en particulier la frappe de dimanche sur un camp de déplacés à Rafah, qui a tué au moins 45 civils palestiniens et en a blessé plus de 200 autres.

Il appelle à une enquête et exige que les responsables de ces graves violations du droit international rendent des comptes.  

Il lance un appel à la communauté internationale pour qu'elle déploie des efforts urgents et coordonnés en vue de mettre fin à l'occupation sioniste et de parvenir à un règlement juste, durable et pacifique de la question palestinienne, afin de mettre un terme à cette injustice historique et grave.

Lire aussi dans Info en continu

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours