{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Adoptée jeudi par le Danemark

Le Parlement arabe salue une loi criminalisant l'autodafé du Coran

Le Parlement arabe a salué, hier, l'approbation par le Parlement danois d'un projet de loi criminalisant l'autodafé du Coran, appelant le reste des pays occidentaux à suivre cette démarche. C'est ce qui ressort d'une déclaration du président du Parlement arabe, Adel bin Abdul Rahman Al-Assoumi, publiée sur le site internet du Parlement. Al-Assoumi a déclaré que cette décision est «un pas sur la bonne voie pour respecter les religions et prévenir la récurrence de crimes qui menacent la sécurité et la stabilité internationales en raison de la multiplication des incidents d'autodafé du Saint Coran». Le président du Parlement arabe a souligné «la nécessité de promulguer une telle loi dans tous les pays occidentaux». Jeudi dernier, le Parlement danois a adopté une loi criminalisant les «traitements inappropriés» de textes religieux, interdisant de facto les autodafés du Coran. Le vote a été soutenu par 94 députés et rejeté par 77 sur un total de 179. En vertu de la nouvelle loi, brûler le Saint Coran et les livres saints, les agresser et tout comportement inapproprié ciblant les valeurs religieuses, seront punis par une amende ou une peine allant jusqu'à deux ans. La loi nécessite la signature de la reine Margrethe II du Danemark pour entrer en vigueur.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours