{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Présidant les travaux du Conseil des ministres arabes de l’habitat

Belaribi brandit l’expérience algérienne

En plus de ses activités ordinaires en tant que ministre, il endosse le «costume» d’ambassadeur en matière d’habitat. Le ministre du secteur cherche, entre autres, à consolider l’accès des produits algériens aux marchés extérieurs.

Pas de répit pour le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi. Il a un emploi du temps assez chargé. Il devrait s'envoler pour le Royaume hachémite de Jordanie, afin de prendre part aux travaux du Conseil des ministres arabes de l'Habitat et de l'Urbanisme qui se tiendront du 14 au 16 décembre prochain.
Il y a lieu de noter, dans ce sillage, que l'Algérie et la Jordanie entretiennent de bonnes relations, notamment dans le domaine de la construction et de l'habitat. Les produits algériens, comme la céramique produite localement, sont prisés dans ce pays du Moyen-Orient.
Cette sortie, prévue le mois prochain n'est pas la première de ce responsable.
Mohamed Tarek Belaribi s'était envolé pour l'égypte, où il avait présidé les travaux de la 86e session du Bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de l'Habitat et de l'Urbanisme.
Ce conclave des ministres arabes du secteur s'est déroulée, mercredi dernier, au siège du secrétariat général de la Ligue arabe, en présence des ministres d'Arabie saoudite, de Djibouti, de Tunisie, d'Algérie, des Émirats arabes unis et du Soudan.
S'exprimant à l'occasion de l'ouverture desdits travaux, le ministre algérien a mis en avant les «efforts des pays arabes dans le domaine de la coopération, en matière de logement et d'urbanisme». Mohamed Tarek Belaribi n'a pas raté l'occasion de présenter un résumé de «l'expérience algérienne, pionnière dans le domaine du logement, les énormes réalisations qui sont en train d'être accomplies et les défis à venir, qui les attendent». Belaribi a profité de sa visite en égypte pour rencon trer le secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Abul Ghaith.
Un communiqué de la tutelle a affirmé que le ministre a fait l'éloge de «l'expérience algérienne de premier plan dans le domaine du logement, ainsi que les réalisations les plus importantes de l'Algérie dans le secteur, notamment la Grande mosquée d'Alger, ainsi que le nouveau complexe olympique d'Oran, qui accueillera les Jeux méditerranéens à l'été 2022». Ce n'est pas tout.
Le déplacement du même responsable a été également marqué par sa rencontre avec deux représentants du secteur du logement du royaume d'Arabie saoudite. Un autre document de la tutelle a précisé, dans ce sens, que la rencontre ayant réuni Belaribi avec «Son Altesse royale, le prince Saoud ben Talal ben Badr Al Saoud, ainsi que l'architecte Abdelklah Ben Mohamed El Badir, a permis d'échanger sur les perspectives de partenariat et de travailler au renforcement de la coopération entre les deux pays frères, dans le domaine du logement». Un pas de plus pour une coopération qui ne date pas d'hier, dans le domaine du logement.
Il est utile de rappeler, dans ce sens, que les deux parties ont signé, début janvier, un mémorandum d'entente qui prévoit la participation des parties et des entreprises algériennes et saoudiennes à la mise en oeuvre de projets de logements et d'infrastructures, dans les deux pays.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours