{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

7e Sommet du GECF

Ce que disent les journaux et les télés du monde

Le 7e Sommet du Gecf organisé à Alger est toujours sous les projecteurs de la presse internationale qui a mis l'accent samedi sur l'augmentation du nombre des membres du Forum de pays exportateurs de gaz d'un coté et sur l'importance de l'évènement pour l'avenir énergétique de la planète, d'un autre. «Le forum des pays exportateurs de gaz s'anime en Algérie», titre l'agence de presse italienne Nova News, en indiquant que le «Forum représente un consortium de gaz sur les traces de l'organisation des pays exportateurs de pétrole», enchaînant, citant un rapport présenté à Alger, que la demande mondiale de gaz naturel devrait augmenter de 34%. Le média tunisien Réalités, dans un long papier consacré aux relations bilatérales entre l'Algérie et la Tunisie, et après avoir fait état de l'accueil chaleureux réservé au président tunisien par son homologue algérien, a rappelé que «L'Algérie, (est un) acteur majeur du marché gazier», et écrit: «L'Algérie, pays hôte du sommet, est un acteur majeur du marché gazier mondial», affirmant que le Sommet d'Alger sera «une occasion de renforcer la solidarité entre les pays membres et de trouver des solutions aux défis communs».
Allant dans le même sens, le média français BFM titre: «Les exportateurs de gaz se réunissent en Algérie» et rappelle que «L'Algérie est le premier exportateur africain de gaz naturel». Dot Al Khaleedj a consacré, de son côté, une grande partie de son article sur l'évènement, titré: «La déclaration du Sommet du gaz à Alger sera très importante», reprenant ainsi les déclarations du ministre russe de l'Énergie, Nikolay Shulginov qui a affirmé: «Nous nous sommes employés à enrichir la Déclaration d'Alger qui sera très importante pour la coordination concernant l'infrastructure gazière et les moyens de la protéger des incidents, le développement de la politique du Gecf et l'éventuelle adhésion de nouveaux pays à cette organisation énergétique». Le quotidien koweïtien Essyassi a mis l'accent, pour sa part, sur l'élargissement du Gecf à deux nouveaux membres, le Sénégal et la Mauritanie en l'occurrence, en titrant son article: «Le Sénégal et la Mauritanie, nouveaux membres du Forum du gaz», déduisant que le Forum compte désormais 14 membres permanents et 6 observateurs.
Chine Nouvelles (Xinhua), l'agence chinoise, a choisi comme angle pour son article consacré au 7e Sommet du Gecf l'adhésion du Sénégal comme membre observateur en titrant: «Le Sénégal bénéficie du statut d'observateur au forum en marge du sommet», notant que «Le Sénégal est devenu un membre observateur du Forum des pays exportateurs de gaz (Gecf), rejoignant le groupe des principaux producteurs de gaz lors d'une réunion ministérielle à Alger». Une information qui a d'ailleurs été mise en avant par le média sénégalais Dakar Actu.
De son côté, le média égyptien «le septième jour» a mis une note de suspens en annonçant que «Le Forum du gaz attend la Déclaration d'Alger», un article dans lequel il est précisé que les principaux États acteurs dans le domaine de l'exportation de gaz ont tenu une réunion ministérielle la veille du Sommet. Al Jazeera, le média qatari, a repris, lui, la déclaration du ministre de l'Énergie du Qatar, Saad al-Kaabi, affirmant que: «L'État du Qatar estime qu'il est urgent d'avoir une vision commune pour une transition juste, équilibrée et durable vers une énergie à faible émission de carbone, en particulier face à des objectifs irréalistes ou à une rhétorique émotionnelle appelant à l'abolition du pétrole et du gaz.»

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours