{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Il y a dix ans, l’attaque du site gazier

Chanegriha à Tiguentourine

Le bilan annuel du ministère de la Défense nationale fait état de l’élimination de 39 terroristes et la neutralisation de 371 autres au cours de l’année 2022

Le général d'armée Saïd Chanegriha, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a présidé, hier à In Amenas, la cérémonie de commémoration du 10e anniversaire de l'attaque terroriste de Tiguentourine, en présence du commandant de la 4e Région militaire et d'officiers supérieurs de l'ANP. Une cérémonie à laquelle ont pris part le ministre de l'Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, le P-DG de Sonatrach, Toufik Hakkar, un certain nombre d'ambassadeurs et d'attachés militaires accrédités en Algérie et les autorités locales de la wilaya d'Illizi. Après la levée de l'emblème national, le général d'armée Saïd Chanegriha, a déposé, en compagnie de Mohamed Arkab, une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des évènements de Tiguentourine. Dans une allocution, le général-major, directeur de l'Information et de la Communication à l'état-major de l'ANP, a mis en exergue la vigilance et la détermination des personnels de l'ANP lors de cette opération de qualité menée avec promptitude et précision exceptionnelles, ayant abouti à l'élimination des éléments de ce groupe terroriste. Tandis que Mohamed Arkab a salué le professionnalisme des personnels de l'ANP et leur bravoure dans la mise en échec du plan criminel des groupes terroristes, avant de rendre hommage aux victimes algériennes et étrangères de cette attaque «terroriste barbare». Dans son intervention, le ministre a relevé que le bilan aurait été plus lourd sans l'intervention de l'armée. «Sans les efforts de toutes les personnes fidèles de ce pays, notamment les éléments de l'ANP et les travailleurs, qui ont fait face avec courage aux plans destructeurs des assaillants, le bilan aurait été plus lourd», a-t-il souligné, ajoutant que «grâce à son leadership avisé, l'ANP accomplit son rôle dans le processus de construction du pays, de maintien de l'unité nationale, de l'indépendance et de défense de la souveraineté nationale». À cet égard, le ministre a affirmé que «sans le courage des travailleurs du complexe de Tinguentourine et des éléments des forces de sécurité algériennes, qui ont une fois de plus montré leur volonté constante à défendre les intérêts de la nation, ses investissements et préserver nos installations énergétiques sensibles, le bilan de l'attaque terroriste aurait été plus lourd». Et d'ajouter que «la riposte des travailleurs ne s'est pas limitée à faire face à l'agression, ils ont su relancer le complexe». En effet, dix ans après l'attaque terroriste, on peut avancer que l'Algérie a réussi à sécuriser aussi bien ses installations sensibles et névralgiques que ses frontières. «Le terrorisme est fini en Algérie», a affirmé le président de la République Abdelmadjid Tebboune dans son interview accordée au quotidien français Le Figaro. En effet, depuis l'attaque menée par un commando composé de 32 terroristes, dirigé par le chef terroriste sanguinaire Mokhtar Belmokhtar, la sécurité aux frontières est devenue une préoccupation majeure pour l'Algérie. Dans ce cadre, l'ANP a mené une bataille implacable sur le terrain. Une bataille sanctionnée par l'élimination de 39 terroristes, la neutralisation de 371 autres, la destruction de 64 casemates et 97 bombes de fabrication artisanale, et la récupération d'importants lots d'armes au cours de l'année 2022, selon le bilan annuel du ministère de la Défense nationale. En visite de travail et d'inspection en 6e Région militaire, le général d'armée Saïd Chanegriha a salué les résultats remarquables enregistrés au niveau de cette Région et au niveau de l'ensemble des autres Régions militaires, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé sous toutes ses formes, ce qui a permis de lutter rigoureusement contre ces dangereux fléaux. Aussi, a-t-il insisté sur «l'impératif de faire preuve de davantage de vigilance et de redoubler d'efforts pour atteindre l'objectif majeur fixé par le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire, qui consiste à pérenniser la sécurité et la stabilité dans l'ensemble du territoire national et à permettre à notre peuple de vivre dans la sérénité et la quiétude».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré