{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Classée 3e mosquée au monde

Djamaâ El Djazaïr, fierté des Algériens

Djamaâ El Djazaïr a été officiellement inauguré par le président de la République.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a officiellement inauguré, hier, à Alger, Djamaâ El Djazaïr ou Grande mosquée d'Alger; un joyau architectural dont la vocation consiste à préserver le référent religieux national et les éléments constitutifs de la Nation algérienne. Le chef de l'État était accueilli au seuil de la majestueuse mosquée par le recteur de Djamaâ El Djazaïr, Cheikh Mohamed Maâmoun Al Kacimi Al Hoceini, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, et le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi. Profitant d'une météo particulièrement clémente qui avait émaillé l'inauguration de l'emblématique lieu de culte, le président Tebboune a tenu à immortaliser ce moment par une photo souvenir. Celle-ci a été prise avec des oulémas, des imams et des cheikhs du monde musulman hôtes de l'Algérie.
Le premier magistrat du pays a, au préalable, suivi, au salon d'honneur de Djamaâ El Djazaïr, un documentaire sur les différentes installations et structures de cet édifice civilisationnel et religieux, dont il a longuement arpenté le chantier, alors qu'il occupait les fonctions de ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme. Le président Tebboune et la délégation l'accompagnant, composée de hauts responsables de l'État, de membres du gouvernement, et de personnalités intellectuelles et religieuses du monde musulman, devaient ensuite se rendre aux différentes structures de Djamaâ El Djazaïr, dont le Musée de la civilisation islamique, le centre culturel, la salle de conférences, la bibliothèque et l'École nationale supérieure des sciences islamiques «Dar El Coran», qui comprend des salles d'études et des laboratoires.
Immédiatement après la cérémonie d'inauguration officielle, le chef de l'État s'est empressé de visiter le Musée de la civilisation islamique, situé au 23e étage du minaret de l'imposant édifice religieux qui fait, désormais, la fierté des Algériens.
Le président de la République a, alors, visité les différentes galeries de ce Musée, qui retrace les étapes phares de l'histoire islamique de l'Algérie et renferme des ouvrages, des correspondances et des effets personnels d'oulémas et d'illustres personnalités de l'Algérie représentant différentes époques historiques.
Le Musée dispose aussi d'exemplaires du Saint Coran transcrits par des oulémas algériens, ainsi que des manuscrits se rapportant aux sciences islamiques.
Notons que le président Tebboune, attache un grand intérêt à l'organisation scientifique de la Grande mosquée d'Alger. Il a, à ce titre personnellement, et après consultation du Premier ministre, vers fin 2022, nommé, Cheikh Mohamed Maamoun Al Kacimi Al Hoceini, recteur de Djamaâ El Djazaïr avec rang de ministre. La nomination officielle de Mohamed Maamoun Al Kacimi Al Hoceini, vénérable Cheikh et érudit de la zaouïa d'El Hamel, à Boussaâda, marquait ainsi un pas important dans l'organisation scientifique de ce haut lieu de culte et de rayonnement civilisationnel. C'est à partir de ce dernier que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, vient de souligner encore une fois, l'importance du rôle de la Grande mosquée d'Alger dans la consolidation des valeurs de modération et le rejet de l'extrémisme et de l'excès. Il a, à ce titre, insisté sur la nécessité de promouvoir les valeurs de modération et de rejeter l'extrémisme et la pensée radicale.
La Grande mosquée d'Alger, située dans la commune d'El Mohammadia, à Alger, est la plus grande mosquée d'Algérie et d'Afrique et la troisième plus vaste au monde après Masdjid Al Haram de La Mecque et Masdjid Al Nabawi de Médine.
Ce nouvel édifice religieux se distingue à l'échelle internationale par son minaret, le plus haut au monde, long de 267 mètres et de sa superficie globale de 27 hectares. «Djamaâ El Djazaïr» abrite aussi une immense esplanade et une salle de prière de 20000 m2 pouvant accueillir jusqu'à 120000 fidèles et une Maison du Coran «Dar El Qoran», d'une capacité de 300 places, dédiée aux étudiants post-gradués et d'un centre culturel islamique.
La Grande mosquée d'Alger dispose également d'une grande bibliothèque de 2000 places dotée d' 1 million d'ouvrages.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours