{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Onze éléments de soutien au terrorisme arrêtés

L’armée détricote les réseaux

Des détachements de l’Armée ont déjoué des tentatives d’introduction de plus de 13 quintaux de kif traité à travers les frontières avec le Maroc.

Pas moins de 11 éléments de soutien au terrorisme ont été arrêtés par les forces de l'Armée Nationale Populaire au courant de la période du 15 au 21 juin, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Ce résultat entre dans le cadre «de la dynamique des efforts soutenus de la lutte antiterroriste» ainsi que « contre la criminalité organisée multiforme». Ainsi, outre cette bonne action, «des unités et des détachements de l'Armée ont exécuté plusieurs opérations ayant abouti à des résultats de qualité qui reflètent le haut professionnalisme, la vigilance et la disponibilité permanente de nos Forces aArmées à travers tout le territoire national», selon l'appréciation du ministère qui ajoute qu'«en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l'Armée ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité au niveau des territoires des 2eme et 3eme Régions militaires,neuf narcotrafiquants et ont déjoué des tentatives d'introduction de grandes quantités de drogues à travers les frontières avec le Maroc, s'élevant à 13 quintaux et 68 kilogrammes de kif traité». Dans ce même contexte « 19 autres narcotrafiquants ont été arrêtés en leur possession 9 kilogrammes de la même substance et 49831 comprimés psychotropes lors de diverses opérations exécutées à travers les autres Régions militaires». Sur un autre chapitre et agissant contre les pilleurs des richesses «des détachements de l'Armée ont intercepté à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, In Guezzam et Djanet, 83 individus et saisi 21 véhicules, 104 groupes électrogènes, 47 marteaux piqueurs, cinq détecteurs de métaux, ainsi que des outils de détonation et des équipements utilisés dans des opérations d'orpaillage illicite». Intervenant contre les groupes de contrebandiers, le ministère précise que « 9 individus ont été appréhendés et 10 fusils de chasse, 13000 paquets de tabacs, 31 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande ont été saisis à Ouargla, El-Oued, In Guezzam, Batna et Khenchla». Dans le même contexte « les garde-frontières ont déjoué, en coordination avec la Gendarmerie nationale, des tentatives de contrebande d'immenses quantités de carburants s'élevant à 32740 litres à Bordj Badji Mokhtar, El Oued, Tébessa, El Tarf et Souk Ahras». De leur côté et intervenant dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, « les garde-côtes ont déjoué, au niveau de nos côtes nationales, des tentatives d'émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 48 individus à bord d'embarcations de construction artisanale, alors que 280 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à travers le territoire national», selon le même communiqué du MDN transmis hier à notre rédaction. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours