{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Importation de concentrateurs d'oxygènes

Le dossier à fournir

Les demandes d'importation seront examinées avec «célérité».

Les demandes d’importation d’équipements d’oxygénothérapie seront examinées en « toute célérité » a assuré le ministère de l’Industrie pharmaceutique qui vient de fixer les pièces du dossier administratif à fournir par les associations pour effectuer les opérations d’importation, a-t-il indiqué, jeudi dernier, dans un communiqué.
Il s’agit, explique le ministère, d’une demande d’autorisation d’importation à « titre de don » comprenant la désignation du produit et les quantités de l’équipement à importer, l’agrément et statuts de l’association, une facture pro forma, ainsi que la fiche technique de l’équipement à importer. Le dépôt de ces dossiers se fera du samedi au jeudi de 9h à 16h au siège du ministère de l’Industrie pharmaceutique, informe-t-on.
Pour toute autre information, un e-mail est mis à la disposition des associations : associations- [email protected]
Dans le même sillage, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, a reçu, jeudi dernier, l’Association nationale « Win-Nelka » d’aide aux malades, conduite par son président, Karim Ibrachiren.
Durant cette audience, Benbahmed a réitéré « son accompagnement du mouvement associatif particulièrement en cette conjoncture de résurgence de l’épidémie », affirmant également la disponibilité des services compétents de son département ministériel à accorder « toutes les facilitations et à examiner, en toute célérité, les demandes d’importation des équipements d’oxygénothérapie par les associations ».
Les particuliers sont exempts de ce dossier et peuvent importer les concentrateurs d’oxygène sans autorisation préalable, avait annoncé auparavant le ministère de l’industrie pharmaceutique.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours