{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Appels À la mobilisation et fermeture de marchés à Tizi Ouzou

Le spectre du coronavirus revient en force

L’augmentation du nombre de cas testés positifs inquiète au plus haut niveau les populations.

Dans la commune de Draâ El Mizan, une cinquantaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, le maire vient de lancer un appel en direction des populations pour le retour de la mobilisation contre le coronavirus. La situation devient de plus en plus intenable et le risque de saturation des structures de santé est désormais perceptible. Dans la commune d'Iferhounen, c'est le marché hebdomadaire qui vient d'être fermé pour éviter la propagation de la pandémie.
Hier, c'était le wali Mahmoud Djamaâ qui a réuni les responsables du secteur de la santé de la wilaya de Tizi Ouzou afin d'examiner l'évolution de la situation. Des mesures interviendront incessamment pour stopper la propagation du Covid-19, ajouter à cela le communiqué émis sur le site de la wilaya qui met l'accent sur la gravité de la situation et l'évolution plus qu'inquiétante de la pandémie à travers les communes de la wilaya.
Avant la réaction de ces deux parties, ce sont les médecins et le Croissant-Rouge algérien qui ont lancé des appels aux populations locales pour une remobilisation générale contre la pandémie. Une remobilisation possible, mais très difficile car depuis la première mobilisation, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Les gens souffrent du manque d'argent parce qu'ils n'ont pas travaillé depuis des mois. Le confinement est une décision difficile à prendre à présent du fait que les gens ont vu les problèmes qu'il engendre.
Toutefois, vu la situation grave, beaucoup de villages commencent à s'organiser et à se remobiliser pour stopper la propagation de la maladie qui revient en force. Des campagnes de sensibilisation sont organisées à travers de nombreuses localités à l'instar du chef-lieu de la daïra des Ouadhias. Organisée par le mouvement associatif local, la campagne a été très appréciée par les populations. C'est le même cas dans plusieurs villages du littoral surtout là où la maladie a fait des victimes comme dans la commune d'Iflissen.
Dans cette partie de la wilaya de Tizi-Ouzou, les comités de villages qui se sont transformés en cellules de crise pour suivre la situation au début de la pandémie sont restés en veille. Selon des médecins de l'EPH de Tigzirt et les responsables des comités de villages, ces structures sont restées en veille afin de se remobiliser à tout moment. Aujourd'hui donc, elles réagissent à l'appel presque spontanément.
Enfin, il convient de rappeler que ces derniers jours, l'augmentation du nombre de cas testés positifs au niveau de plusieurs structures de santé de la wilaya inquiète au plus haut niveau les populations. D'ailleurs, il est visible que la hausse du nombre de cas s'est accompagnée d'une hausse du taux de suivi des mesures sanitaires. De plus en plus de gens portent les bavettes et le respect de la distanciation sociale est beaucoup plus évident.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours