{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

E-commerce

Les assureurs lorgnent le créneau

Le commerce en ligne connaît un réel dynamisme en Algérie.

Les assureurs sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de l'importance de ce business naissant qui rallie de plus en plus d'intervenants. Les professionnels de l'assurance pressentent une réelle demande en produits d'assurance, notamment de la part d'acteurs qui cultivent sérieux et professionnalisme. C'est ce que confie à L'Expression Redouane Hammou, responsable du Salon du e-commerce et des services en ligne, dont la seconde édition sera abritée, entre le 20 et 24 de ce mois par la Société algérienne des foires et exportations (Safex).
L'on apprend que l'assureur public Caat est le premier à avoir annoncé son intention de faire immersion dans le monde bouillonnant du business en ligne et qui fait face à des défis majeurs dans notre pays. En effet, toute vente en ligne de biens ou de services est exposée à de nombreux risques, et les occasions de litiges sont bien réelles.
L'univers du e-commerce ne peut donc échapper à cet écueil. À propos du paiement en ligne, lequel demeure le venter mou du e-commerce en Algérie, Redouane Hammou, estime qu'il revient d'abord aux banques d'inculquer la culture bancaire aux citoyens. À l'en croire, un travail de longue haleine est à déployer sur toute une génération pour permettre d'asseoir les réflexes de la digitalisation.
La deuxième édition du Salon du e-commerce et des services en ligne (Ecsel) verra donc la présence de près d'une centaine d'exposants avec la participation d'experts internationaux pour animer des conférences sur le commerce et les services en ligne.
En effet, et selon les organisateurs de cet évènement le nombre des exposants aussi bien que celui des visiteurs enregistre une sensible hausse par rapport à la précédente exposition. Le nombre d'exposants passera à 90 contre 65, alors que celui des visiteurs passera de 23000 à 50000. les participants à cette 2e édition sont issus de nombreux domaines dont le e-commerce, les services logistiques et technologiques et les établissements financiers.
Organisé sous l'égide des ministères du Commerce et de la Promotion des exportations, de l'Économie de la connaissance, des Start-up et des Microentreprises, de la Poste et des Télécommunications et de la Numérisation et des Statistiques, l'Ecsel se déroulera sur une aire de plus de 4700 m2. Ce salon qui signera incessamment son deuxième succès, vise à développer le secteur du commerce et les services électroniques en encourageant leur utilisation par les citoyens et les entreprises. Indiquent les organisateurs. L'évènement permettra également d'organiser le prix «Ecsel» pour le meilleur service électronique, et d'accompagner les porteurs de projets à travers le programme des conférences. Débats et conférences seront animés par des professionnels algériens activant dans le domaine du commerce et des services électroniques.
L'on annonce à ce titre une conférence intitulée, Ecsel Talks, laquelle sera organisée au niveau de la salle Ali Maâchi. Celle-ci sera appuyée par une visioconférence ou conférence du marketing digital (WebCongress), regroupant les acteurs majeurs dans le domaine de la technologie au niveau mondial. Un partenariat entre les deux organisations constituerait le premier pas de la Conférence en Afrique. Est-il enfin signalé.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré